Une approche partenariale

En matière d’innovation, Hydro-Québec a adopté une approche partenariale avec le milieu universitaire, des organismes de recherche publics et des partenaires industriels qui lui permet de bénéficier d’expertises complémentaires et de partager les ressources et les risques. Exemples :

Contribution aux universités

Hydro-Québec soutient des universités québécoises au titre de contrats de recherche et assure le financement de chaires.

Collaboration avec le consortium Ouranos

Cette collaboration porte sur la climatologie régionale et l’adaptation aux changements climatiques. Elle permet de prévoir l’incidence de ces changements sur l’évolution de la demande d’électricité et la production hydroélectrique au Québec au cours des prochaines décennies.

Partenariats avec des acteurs de la recherche publique et privée d’ici et d’ailleurs

Hydro-Québec mise sur une centaine d’alliances qui lui apportent des avantages concrets tout en faisant connaître l’expertise québécoise. Exemples :

  • Avec Alstom et Rio Tinto Alcan, l’entreprise poursuit le développement d’un robot capable de réaliser divers travaux de maintenance et de réparation sur les turbines et les vannes de centrales hydroélectriques.
  • Avec la TAG Corporation (Inde), Hydro-Québec a conclu une entente pour la commercialisation du système d’entretoises-amortisseurs développé dans les laboratoires de l’entreprise.
  • Avec Consolidated Edison (États-Unis), l’entreprise mène un programme de démonstration d’une technologie destinée à la vérification de l’isolation des câbles souterrains basse tension (technologie VIC).
  • Avec le groupe GCE (Russie), Hydro-Québec a conclu une entente-cadre en vue de réaliser des projets d’innovation en efficacité énergétique pour la petite, la moyenne et la grande industrie.

Voir aussi

Dans cette section

menuMenu

Innovation