Les retombées économiques

En poursuivant la mise en valeur du potentiel hydroélectrique du Québec, Hydro-Québec joue un rôle important dans la croissance de l’économie québécoise et au chapitre du développement durable.

Des retombées importantes pour le Québec et ses régions

Les dépenses et les investissements d’Hydro‑Québec – sans compter ses activités d’exploitation et ses projets d’innovation – entraînent des retombées importantes pour le Québec et ses régions.

Des exemples de retombées régionales

En 2014, plusieurs régions ont grandement bénéficié des chantiers d’Hydro-Québec :

  • En 2015, les chantiers du complexe de la Romaine ont exigés des inverstissements de 940 millions de dollars. Les emplois ont totalisé 1 444 années-personnes et 43 % des emplois étaient occupés par des travailleurs de la Côte-Nord et des communautés innues. À ce jour, les chantiers de la Romaine ont généré des contrats d’une valeur de plus de 3 milliards de dollars, dont près de 800 millions de dollars ont été attribués à des entreprises de la région.
  • Dans le cadre d’un projet de ligne ou de poste de transport d’électricité, notre Programme de mise en valeur intégrée (PMVI) offre aux municipalités qui accueillent nos équipements des sommes destinées à des initiatives locales ou régionales touchant l’environnement, les infrastructures municipales, communautaires ou de loisir ou le développement des communautés. En 2015, ce programme a soutenu 16 initiatives d’une valeur totale de 1,6 million de dollars.

Des pratiques d’affaires pour maximiser les retombées régionales

Hydro‑Québec favorise la sous-traitance régionale ou lance des appels d’offres réservés aux entreprises régionales pour les contrats de moins de un million de dollars, sous réserve que les principes de la concurrence soient respectés.

La création de comités de retombées économiques régionales permet aux organismes économiques régionaux de se tenir au courant des appels d’offres et des retombées des projets d’Hydro‑Québec et de collaborer au suivi des mesures mises en place.

En 2015, les acquisitions de biens et de services ont atteint 3 milliards de dollars, dont 93 % ont été versés à des fournisseurs du Québec.

Dans cette section

menuMenu

Projets de construction