Passer au contenu principal
 Produits agricoles efficaces  

Admissibilité du Volet Équipements pour système de traite du programme Produits agricoles efficaces

Volet Équipements pour système de traite du programme Produits agricoles efficaces

Améliorez la qualité du lait tout en faisant des économies d’énergie.

Nouveaux produits

Depuis le 19 septembre 2016, Hydro-Québec vous offre une remise à l’achat et à l’installation de certains équipements de système de traite.

˲Plus d’information sur les nouveautés

˲ Consultez le feuillet d’information [PDF – 2,6 Mo]

Vous avez acheté un échangeur à plaques avant cette date ? Vous devez compléter le nouveau formulaire qui se trouve sous l’onglet Soumettre une demande.

Hydro-Québec validera l’admissibilité du modèle inscrit au répertoire de produits qui était en vigueur avant le 19 septembre 2016.

Avis important

Modifications aux règles d’acquisition et d’installation des produits de tous les volets du programme.

˲Plus d’information sur les nouveautés

Qui peut profiter du programme ?

Tout client du secteur agricole assujetti au tarif D, G ou M d’Hydro-Québec. Les clients des réseaux municipaux et autonomes sont également admissibles.

Des systèmes efficaces de traite et de conservation du lait

Si vous devez remplacer certains équipements du système de traite et de conservation du lait, ou si vous souhaitez vous en procurer de nouveaux, il est judicieux de choisir des modèles qui sont efficaces sur le plan énergétique.

˲ Consultez la fiche synthèse [PDF]

Produits admissibles

Critères de performance énergétique et exigences techniques

Hydro-Québec a établi des critères de performance pour les équipements du système de traite. Pour donner droit à la remise à l’achat et à l’installation, les produits doivent se conformer aux exigences techniques et de performance. Ils correspondent aux critères et aux pratiques généralement reconnus dans le marché en matière d’efficacité énergétique. Il n’y a plus de répertoire des produits pour ce volet.

  • Les appareils installés doivent être neufs.
  • Les appareils doivent être achetés au Québec.
  • Le refroidissement doit être à l’eau seulement (et non au glycol).
  • La conception du système doit être à double ou à triple passage de l’eau de refroidissement.
  • Le liquide de refroidissement doit être de l’eau qui n’a pas été refroidie par un système de réfrigération.
  • La capacité de l’échangeur doit être suffisante afin d’assurer un abaissement de la température du lait à sa sortie d’au moins 15 °C (27 °F).
  • La capacité de l’échangeur doit être choisie afin d’assurer un débit d’eau égal au débit de lait lorsque celui-ci est maximal.
  • Les appareils installés doivent être neufs.
  • Les appareils doivent être achetés au Québec.
  • L’installation doit comprendre tous les composants (moteur, pompe et variateur de vitesse, obligatoirement du même fabricant).
  • Divers types de pompe sont acceptés :
    • pompes pouvant fonctionner à deux vitesses ou plus ;
    • pompes munies d’un entrainement à fréquence variable (EFV).
  • La pompe à lait doit alimenter un échangeur de chaleur eau/lait avant de déverser le lait dans le réservoir à lait.
  • La pompe à lait doit avoir au moins un ajustement permettant de réduire sa vitesse à moins de 60 % de sa valeur maximale.
  • Le débit d’eau dans l’échangeur de chaleur ne doit pas changer en fonction de la vitesse de la pompe à lait.
  • L’installation d’un variateur de vitesse sur une pompe existante ne donne pas droit à la remise.
  • Les appareils installés doivent être neufs.
  • Les appareils doivent être achetés au Québec.
  • L’installation doit comprendre tous les composants (moteur, pompe et variateur de vitesse, obligatoirement du même fabricant).
  • La pompe à vide doit être utilisée pour le système de lactoduc.
  • Le contrôle du vide doit se faire par la régulation de vitesse du moteur à l’aide d’un entrainement à fréquence variable (EFV).
  • Le choix de la capacité de la pompe doit respecter les règles de l’art en matière de dimensions ; la pompe ne doit pas être surdimensionnée.
  • L’installation d’un EFV sur une pompe existante ne donne pas droit à la remise.

Le réservoir d’eau :

  • doit être neuf ;
  • doit être acheté au Québec ;
  • doit accumuler un minimum de 20 % de la chaleur rejetée par le condenseur du réservoir à lait ;
  • doit alimenter un réservoir à eau chaude strictement électrique ; aucune installation à combustible ne sera acceptée ;
  • ne doit pas être sous dimensionné compte tenu des besoins : il doit être proportionnel aux besoins selon les règles de l’art ;
  • ne doit pas avoir d’élément électrique de chauffage.

Des questions ?
Un projet dont vous voulez discuter ?

Nous joindre  Nous joindre

Confirmation de consentement à recevoir les courriels
Afin de continuer à recevoir nos courriels commerciaux, veuillez cliquer ici. Sans votre consentement, nous ne pouvons pas vous les acheminer.


Voir aussi