Quelle est la différence entre l’énergie et la puissance ?

Vidéo : Puissance et énergie

Mieux comprendre la différence entre puissance et énergie, deux façons de mesurer l’électricité.

Voir le portrait de ma consommation

Différentes façons de mesurer la puissance

Vidéo : Puissance réelle

Mieux comprendre les notions liées
à la puissance réelle.

Vidéo : Puissance apparente

Mieux comprendre les notions liées
à la puissance apparente.

Vidéo : Puissance minimale

Mieux comprendre les notions liées
à la puissance minimale.

Vidéo : Puissance à facturer

Mieux comprendre les notions liées
à la puissance à facturer.

Pourquoi la puissance est-elle facturée ?

La puissance est l’une des principales composantes des tarifs d’électricité, car ceux-ci reflètent les coûts réellement engagés par Hydro‑Québec pour offrir le service d’électricité.

Comme le montre l’exemple suivant, il ne serait pas équitable de fonder la tarification uniquement sur les kilowattheures consommés durant chaque période de consommation (l’énergie). En effet cela ne tiendrait pas compte des différences de coûts liés aux appels de puissance, qui peuvent varier en importance et en durée pour chaque client.

Client 1 - Appel de puissance de 24 kW durant 1 heure
Client 2 - Appel de puissance de 1 kW durant 24 heures

Dans cet exemple, Hydro‑Québec doit prévoir pour le client 1 des équipements d’une capacité 24 fois supérieure à ceux pour le client 2. Et en plus de coûter plus cher, ces équipements seront utilisés 24 fois moins longtemps.

Payez-vous pour la puissance ?

Cela dépend du tarif de votre abonnement, qui tient compte de vos besoins en puissance.

Vérifier quel tarif est appliqué à la facture d’électricité

Le tarif auquel votre abonnement est assujetti est indiqué sur votre facture d’électricité.

Exemple – Tarif G

Exemple d’une facture au tarif G. Le tarif applicable est indiqué à la rubrique intitulée Au tarif général de petite puissance.

Comment le tarif est-il appliqué à la puissance ?

Tarif G

Le tarif applicable à votre abonnement comporte une facturation pour la partie de la puissance dont vous avez besoin qui dépasse 50 kW.

Détails sur le tarif G

Tarif M, L, ou LG

Le tarif applicable à votre abonnement comporte une facturation de la puissance dont vous avez besoin, et ce, dès le premier kilowatt de puissance que vous utilisez.

Détails sur ces tarifs

Comment la puissance à facturer est-elle établie ?

Les différentes mesures de puissance

Pour établir la puissance à facturer, Hydro‑Québec prend deux mesures de votre appel de puissance au moyen du compteur d’électricité de votre installation :

Comment lire une facture comportant de la puissance facturée au tarif G

Au tarif G, la puissance est facturée uniquement si elle dépasse 50 kW. Pour les abonnements aux tarifs de moyenne puissance, elle l’est dès le premier kW de puissance à facturer.

Voici un exemple de facture au tarif G ainsi que des explications sur son contenu.

  1. Les données enregistrées par le compteur pour la période de consommation.
  2. La puissance à facturer minimale, qui correspond à 65 % du plus grand appel de puissance au cours d’une période comprise en totalité dans la période d’hiver.
  3. Le plus important appel de puissance apparente de la période de consommation.
  4. 90 % du plus important appel de puissance apparente (90 % × 67,0 kVA = 60,3 kW).
  5. Le plus important appel de puissance réelle de la période de consommation.
  6. La puissance à facturer, qui correspond à la plus élevée des valeurs indiquées aux points 2 (42,7 kW), 4 (60,3 kW) et 5 (65,8 kW).
  7. Le coût de la puissance, calculé en fonction de la puissance à facturer (point 6) au‑delà de 50 kW (65,8 kW – 50,0 kW = 15,8 kW).

Voir aussi

Puissance réelle

Quantité d’électricité consommée de façon utile pour faire fonctionner des équipements, par exemple un moteur ou un système de chauffage ou d’éclairage. La puissance réelle s’exprime en kilowatts (kW).

Puissance apparente

Quantité d’électricité qu’Hydro-Québec doit fournir à un client, exprimée en kilovoltampères (kVA). Lorsqu’elle est utilisée, la puissance apparente se décompose en puissance réelle (kW), qui assure le fonctionnement des équipements, et en puissance réactive (kvar), qui produit un champ magnétique et qui n’a pas d’utilité pour le client.