La fiabilité du service d’électricité se mesure à l’aide d’un indice de continuité qui correspond au temps moyen annuel d’interruption du service par client. Les interruptions de service peuvent être requises pour des travaux sur le réseau ou causées par de mauvaises conditions météo, une végétation envahissante ou des bris d’équipement. Le déploiement des compteurs de nouvelle génération permet d’accélérer la détection des pannes et le rétablissement du service.

Nous investissons massivement dans la mise à niveau de divers équipements et installations pour rendre le réseau plus robuste. En vertu des normes établies par la North American Electric Reliability Corporation, nous devons aussi appliquer un programme de maîtrise de la végétation afin de prévenir les pannes ou les accidents.

Nous devons faire face aux urgences de toute nature, qu’il s’agisse d’un bris d’équipement ou d’une catastrophe naturelle. La gestion des mesures d’urgence fait partie intégrante des processus d’Hydro-Québec.

Nous avons signé une entente de soutien avec les réseaux voisins. Nous sommes ainsi amenés à collaborer avec d’autres entreprises d’électricité en Amérique du Nord en cas de catastrophe naturelle.

L’indice de continuité (IC) correspond au temps moyen annuel d’interruption du service par client. Pour obtenir l’indice de continuité normalisé global, on additionne l’IC normalisé pour le réseau de distribution et l’IC brut pour le réseau de transport. L’indice de continuité normalisé pour le réseau de distribution exclut les interruptions liées principalement aux conditions météo exceptionnelles. La mesure de l’indice de continuité du service est encadrée par la norme internationale de l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens. L’augmentation en 2016, pour l’indice du réseau de transport, s’explique en grande partie par une panne majeure faisant suite à une inondation d’un poste qui alimente 115 000 clients, le poste Notre-Dame dans l’est de l’île de Montréal. Cet événement représente à lui seul 7,3 minutes d’interruption.
Même par les plus grands froids, la fiabilité du réseau est assurée, de même que la qualité du service.

Faits saillants en 2016

  • Extension des heures de services : de 8 h à 20 h 30 la semaine et de 9 h à 17 h la fin de semaine.
  • Ouverture le 1er juillet des centres de relations clientèle de 9 h à 17 h, une première. Ce jour-là, les représentants ont répondu à 3 758 appels.
  • Dans 90 % des cas de raccordement simple, service rendu dans les 10 jours ouvrables (83 % en 2015). Nous avons traité 15 753 demandes de raccordement simple.