Hydro-Québec désire couper des arbres qui me paraissent loin des fils électriques. Pourquoi ?

La distance minimale tolérée entre la végétation et les lignes électriques dépend de plusieurs facteurs :

  • Le type de ligne – les lignes du réseau de transport d’électricité (supportées par des pylônes ou de grands poteaux de bois) exigent une distance de dégagement plus grande que les lignes du réseau de distribution d’électricité (supportées par les poteaux de bois que vous voyez dans la plupart des quartiers résidentiels).
  • La tension de la ligne de transport – la tension d’une ligne de transport peut varier de 44 000 volts à plus de 765 000 volts. Plus la tension d’une ligne est élevée, plus la distance entre la végétation et les fils doit être grande.
  • Le type de végétation – il faut toujours tenir compte de la taille des arbres à maturité. Certaines essences deviennent trop grandes pour qu’on les laisse se développer proche de lignes électriques.
  • L’état des arbres – les arbres qui sont malades ou qui présentent des faiblesses peuvent menacer la sécurité du réseau électrique.

L’évaluation des travaux de maîtrise de la végétation près des lignes électriques est faite par des spécialistes en foresterie d’Hydro-Québec. Il ne faut pas oublier que ces travaux sont essentiels pour assurer la sécurité des personnes et la continuité du service d’électricité.

Pourquoi la végétation ne doit pas s’approcher des lignes électriques

Connaître la différence entre une ligne de transport et une ligne de distribution d’électricité

Est-ce que je peux prendre en charge le dégagement d’une emprise située sur mon terrain ?

Oui, sous certaines conditions. Par exemple, les arbres ne doivent pas être pas trop près des fils et vous devez être en mesure de garantir la qualité du travail.

Si vous voulez prendre en charge les travaux, communiquez avec Hydro-Québec pour manifester votre intérêt dès que vous recevez la lettre vous informant qu’il sont imminents.

Est-ce qu’Hydro-Québec peut couper un arbre dans une emprise de ligne de transport qui est sur ma propriété ?

Oui. Hydro-Québec dispose de différents droits à l’égard des terrains où se trouvent ses lignes de transport. Ces droits lui permettent d’éliminer la végétation au moment et par les moyens qu’elle juge appropriés. Ce sont des spécialistes en foresterie d’Hydro-Québec qui déterminent quels travaux de maîtrise de la végétation sont nécessaires. Leur seul but est d’assurer la sécurité des personnes et la continuité du service d’électricité.

Vidéo : Pourquoi la végétation ne doit pas s’approcher des lignes électriques

Est-ce qu’Hydro-Québec peut couper un arbre situé à l’extérieur de l’emprise d’une ligne de transport ?

Dans certaines circonstances, oui. Par exemple, si un arbre est affaibli et qu’il peut causer une panne en tombant, nous avons l’obligation d’intervenir. La sécurité des personnes et du service d’électricité doit être assurée en tout temps.

Ailleurs sur le site d’Hydro-Québec, il y a un outil pour choisir le bon arbre ou arbuste. Est-ce que les indications données par cet outil sont valables pour les lignes de transport ?

Non. L’Outil pour choisir le bon arbre ou arbuste indique la distance de plantation sécuritaire par rapport aux lignes de distribution. Avant de faire des travaux dans une emprise de ligne de transport, y compris planter des végétaux, il est obligatoire d’avoir la permission écrite d’Hydro-Québec. C’est une question de sécurité.

Connaître la différence entre une ligne de transport et une ligne de distribution d’électricité

Savoir ce qui est permis et interdit dans une emprise de ligne de transport

Outil en ligne pour choisir le bon arbre à planter près d’une ligne de distribution

Peut-on manger des petits fruits récoltés dans une emprise où des phytocides ont été appliqués ?

Il n’y a pas de danger à manger les petits fruits récoltés dans une emprise de ligne qui vient d’être dégagée. Évidemment, il est recommandé de laver les fruits avant de les consommer.

Comment Hydro-Québec dégage les emprises de lignes

Hydro-Québec a coupé un frêne dans une emprise, sur un terrain qui m’appartient. Est-ce ma responsabilité d’éliminer les résidus ?

Si votre propriété se trouve dans une zone infestée par l’agrile du frêne, c’est votre responsabilité à titre de propriétaire d’éliminer les parties résiduelles de cet arbre (tronc, grosses branches, etc.) conformément à la réglementation.

Beaucoup de municipalités touchées par une infestation d’agrile du frêne ont établi des procédures spécifiques pour la manipulation et le traitement de ces résidus végétaux. Consultez le site Web de votre municipalité ou communiquez avec un représentant municipal pour obtenir plus d’information.

Vous pouvez aussi consulter le site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), qui conçoit et gère les programmes visant à atténuer les risques liés aux maladies animales et végétales de même qu’aux phytoravageurs et aux espèces envahissantes comme l’agrile du frêne.