TÉMOIGNAGE ADMINISTRATION ET DROIT

SANDRO CELLUCCI, directeur principal – Affaires juridiques et avocat en chef

Avant d'arriver ici, je percevais Hydro-Québec comme une simple entreprise gouvernementale vendant de l'électricité. Ce que j'ai découvert, c'est un bijou, une entreprise qui contribue de manière importante à l'économie, une entreprise qui fait partie de notre culture, de notre héritage.

J'ignorais à quel point ses installations étaient grandioses et à quel point Hydro était pionnière en matière d'innovation technologique et d'ingénierie. Par exemple, contrairement à ses compétiteurs dont la production d'électricité repose principalement sur l'énergie nucléaire, le gaz ou le charbon, Hydro-Québec peut stocker de l'eau, et démarrer et arrêter les groupes de ses centrales en quelques minutes. Cela lui donne une flexibilité que ses concurrents n'ont pas et lui permet de se positionner avantageusement sur les marchés, en plus de vendre une électricité propre et renouvelable.

Les Affaires juridiques d'Hydro-Québec n'ont rien à envier aux grands bureaux d'avocats. Nous travaillons en collégialité, tant avec nos collègues avocats qu'avec les clients internes, en favorisant l'équilibre travail-famille. Nous avons la chance de travailler sur des dossiers majeurs et stimulants. À titre d'exemple, nous travaillons sur des projets de lignes de transport aux États-Unis, nous représentons Hydro-Québec dans des litiges majeurs, nous négocions des contrats de vente d'électricité, nous établissons des contrats d'achat et de vente d'actifs et élaborons parfois des appels d'offres internationaux. Notre travail touche plusieurs facettes du droit : droit commercial, droit autochtone, droit de l'environnement, droit de la construction, droit du travail…

J'ai passé sept ans dans un bureau d'avocats de grande envergure avant mon arrivée à Hydro-Québec. Mon expérience en droit commercial m'a beaucoup aidé à progresser. Trois ans plus tard, on m'a offert un poste de cadre, avant même que j'atteigne la quarantaine !

J'ai longtemps pensé que le travail était un mal nécessaire. Aujourd'hui, j'adore ce que je fais, je sens que je contribue à l'économie québécoise au sein d'une entreprise stimulante. Je n'ai jamais ressenti une telle fierté pour mon employeur. Ici, on encourage les gens à se développer et à grandir dans l'entreprise. Pour quelqu'un de curieux comme moi et qui aime apprendre tous les jours, c'est l'idéal.