11 août 2016

La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement apporte des modifications à ses critères de financement :

Concernant les projets d’acquisition de terrains pour fins de conservation :

La Fondation accorde une contribution maximale de 100 000 $ attribuable à l’ensemble des frais admissibles associés à l’acquisition de la propriété. De plus, le projet doit inclure obligatoirement un volet « éducation » ou « mise en valeur » représentant au minimum 10 % de la contribution de la Fondation associée aux frais d’acquisition. La priorité est accordée aux projets comportant un volet éducatif ou de sensibilisation du grand public visant à exposer les enjeux de conservation associés à cette acquisition.
(Consultez la section : acquisition de terrains)

Ajout d’une thématique particulière de projet :

Protection, restauration et mise en valeur des écosystèmes en milieu urbanisé

Le milieu visé par le projet ne doit pas nécessairement être un milieu naturel d’une superficie minimale, tel que le définit la Fondation. Il peut s'agir d'un site dont l’emplacement est stratégique et dont la nature des activités qui y sont proposées permet de contribuer à l’amélioration d’une problématique environnementale urbaine locale qui touche la biodiversité.
(Consultez la section : protection, restauration et mise en valeur des écosystèmes en milieu urbanisé)