Activités d’Hydro-Québec sur ses marchés d’exportation

Hydro-Québec exploite des interconnexions avec les réseaux de l’Ontario, des Maritimes, de l’État de New York et de la Nouvelle-Angleterre. Ses activités hors frontières se déclinent sur plusieurs axes.

Ventes d’énergie et de puissance

Les responsables du développement des affaires d’Hydro-Québec collaborent étroitement avec les clients sur les marchés de gros en vue de déterminer leurs besoins et de leur fournir des solutions énergétiques sur mesure.

La filiale américaine d’Hydro-Québec, HQUS, est autorisée par la Federal Energy Regulatory Commission (FERC) (en anglais seulement) à vendre de l’électricité suivant une tarification fondée sur les prix du marché, conformément à l’annexe 1 de ses Tarifs et conditions (en anglais seulement) [PDF – 573 Ko].

Les opérations de vente conclues par HQUS sont exécutées par le parquet de transactions énergétiques situé au siège social d’Hydro-Québec, à Montréal.

Contrats d’approvisionnement à long terme

Hydro-Québec est en mesure de proposer des contrats d’approvisionnement à long terme en fonction des besoins particuliers de ses clients.

Les contrats à long terme peuvent apporter des avantages substantiels, entre autres parce qu’ils offrent les assurances nécessaires au lancement de grands projets d’infrastructure comme la construction de lignes de transport. Ainsi, la conclusion de deux contrats, d’une durée respective de onze ans et de dix ans, a donné le coup d’envoi à la réalisation, dans les années 1980, de la phase II du réseau multiterminal à courant continu (RMCC), une ligne transfrontalière qui achemine régulièrement de 1 200 à 1 400 MW du nord du Québec vers la Nouvelle-Angleterre.

Hydro-Québec est actuellement partie à deux contrats à long terme, l’un avec le Vermont et l’autre avec la Ville de Cornwall, en Ontario.

Projets et partenariats en matière de transport d’électricité

Hydro-Québec analyse actuellement la viabilité de projets de transport qui lui permettraient d’accroître ses ventes d’énergie et de puissance sur les marchés voisins.

Interconnexion Québec-New Hampshire

Hydro-Québec fournit un approvisionnement en électricité fiable et durable à des prix concurrentiels, tant sur le marché québécois qu’à l’exportation. Au total, quinze interconnexions relient son réseau aux marchés voisins.

Réseau de transport d’Hydro-Québec

L’équipe Développement des affaires d’Hydro-Québec privilégie la conclusion de partenariats avec d’autres entreprises d’électricité aux fins de ses activités commerciales et de l’élaboration de projets.

Entente conclue avec la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (SIERE) de l’Ontario

Processus législatifs et de réglementation

Hydro-Québec participe aux processus de consultation des exploitants de réseau indépendants (ISO), des régulateurs, des législateurs et autres parties prenantes sur les marchés de gros où elle exerce ses activités, afin de s’assurer que ses exportations bénéficient d’un accès équitable.

Documents soumis auprès des autorités gouvernementales et réglementaires

Relations avec l’industrie

L’hydroélectricité produite au Québec a un rôle à jouer dans le bouquet d’énergies propres du nord-est de l’Amérique du Nord.

Hydro-Québec produit 99 % de son électricité à partir de l’eau, une source d’énergie propre et renouvelable. Nous utilisons les meilleures pratiques et des solutions technologiques innovantes pour limiter et atténuer les impacts environnementaux de nos projets. L’hydroélectricité du Québec peut faire partie de la solution face aux grands défis que l’Amérique du Nord doit relever pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre et disposer d’un approvisionnement électrique sûr, souple et fiable.

L’équipe Développement des affaires d’Hydro-Québec participe à de nombreux événements et rencontres sur les marchés voisins du Québec pour faire valoir les avantages de l’hydroélectricité.

Accéder aux présentations d’Hydro-Québec

Attributs environnementaux

Propre et renouvelable, l’hydroélectricité s’inscrit parmi les solutions à privilégier pour lutter contre les changements climatiques en Amérique du Nord. La filière hydroélectrique québécoise n’entraîne aucun rejet toxique et génère très peu d’émissions de gaz à effet de serre (GES) par kilowattheure produit.

L’exportation de l’hydroélectricité peut donc jouer un rôle essentiel dans une croissance économique qui intègre des objectifs de réduction des émissions de GES.

En 2016, les exportations nettes d’électricité d’Hydro-Québec ont permis d’éviter l’émission de 7,95 millions de tonnes d'équivalent CO2, ce qui correspond aux émissions annuelles de 2 millions de véhicules.

Stockage d’énergie

De nombreuses entreprises d’électricité souhaitent intégrer des sources d’énergie renouvelables intermittentes, telles que le solaire et l’éolien, dans leur portefeuille énergétique. Cette tendance crée des besoins de stockage d’énergie auxquels Hydro-Québec vise à répondre en travaillant sur des solutions prometteuses.

Jumelant son expertise en chimie des matériaux de batterie et sa maîtrise des réseaux de transport et de distribution, Hydro-Québec a conçu une technologie innovante à base de phosphate de fer lithié (LFP) qu’elle met à profit dans son système de stockage d’énergie de grande capacité.

Marchés d’exportation

Carte des interconnexions d’Hydro-Québec pour l’exportation d’énergie propre vers les marchés voisins, soit l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, l’État de New York et la Nouvelle-Angleterre.

Foire aux questions

Information complémentaire sur nos exportations.

Foire aux questions exportations