À chaque étape du développement d’un projet, des études techniques et environnementales sont réalisées et mènent, ultimement, au choix d’un scénario de moindre impact.

Lors du démarrage d’un projet, Hydro-Québec délimite d’abord une zone d’étude, dans laquelle seront ensuite élaborées des variantes de tracé de ligne ou d’emplacement de poste.

Cette zone d’étude fera l’objet d’inventaires et d’analyses environnementales détaillés. Par exemple, les milieux humides et les peuplements forestiers seront répertoriés de manière exhaustive puis classifiés, tout comme les espèces fauniques et floristiques. Les sols seront également caractérisés et des études de potentiel archéologique seront réalisées s’il y a lieu.

Parallèlement, Hydro-Québec amorce un processus de participation du public, qui vise à prendre en considération les avis et les préoccupations du milieu concerné.

Quant aux activités d’ingénierie, elles permettent de déterminer les paramètres de conception des nouveaux équipements et d’évaluer de manière approfondie l’ensemble des possibilités techniques. Tout au long du développement du projet, l’ensemble des activités se raffine, afin de déterminer, ultimement, un tracé de ligne ou un emplacement de poste de moindre impact, d’un point de vue technique, environnemental et social.

À la fin de l’avant-projet, les données recueillies, les scénarios évalués et la solution retenue sont consignés dans une évaluation environnementale.

Puis, selon leur envergure, les projets sont ensuite soumis à différents processus d’autorisation gouvernementale, déterminés par la Loi sur la qualité de l’environnement.