Caractéristiques techniques

Zone d’étude et tracé retenu

Du poste des Cèdres au poste de Dorion (tronçon 1)

Ce tronçon d’une longueur de 7 km entre les postes des Cèdres et de Dorion longera la ligne existante. Ce tracé présente l’avantage de regrouper les lignes d’Hydro-Québec dans un même couloir.

Emprise projetée – Tronçon 1

Du poste de Dorion au poste de Vaudreuil-Soulanges (tronçon 2)

Hydro-Québec privilégie la réutilisation de ses emprises existantes afin d’éviter les impacts associés à l’ouverture d’un nouveau couloir de ligne. Pour ce tronçon d’une longueur d’environ 8,5 km, la solution proposée consiste donc à démanteler la ligne sur portiques de bois et à la reconstruire sur des pylônes d’acier biternes dans la même emprise, sans devoir l’élargir.

Emprise projetée – Tronçon 2

Alimentation de l’entreprise Ericsson

Hydro-Québec procédera également à la construction d’un tronçon de ligne d’environ 3,5 km vers le site d’Ericsson, au 3500A, rue F.-X.-Tessier à Vaudreuil-Dorion, à partir de la nouvelle ligne Langlois– Vaudreuil-Soulanges.

Ce tronçon débutera près de la montée Labossière et sera d’abord constitué d’une ligne aérienne d’environ 3 km qui traversera l’autoroute 40 et se rendra jusqu’à un poste de liaison aérosouterraine situé au sud du parc industriel Joseph-Carrier, à l’est de la montée Cadieux. À partir de ce point, la ligne sera souterraine jusqu’au point de raccordement d’Ericsson car le parc industriel n’offre pas assez d’espace pour intégrer une ligne aérienne.

La construction de ce tronçon sera réalisée au cours des prochaines années, en fonction de la croissance des besoins du client.

Emprise projetée – Alimentation de l’entreprise Ericsson

Supports d’angles

La grande majorité des supports de la nouvelle ligne seront des pylônes à encombrement réduit, tels qu’illustrés précédemment. Toutefois, des supports plus robustes seront utilisés à certains endroits particuliers.

Support d’angle projeté