Les tarifs comportent généralement trois principaux éléments de facturation qui reflètent les coûts réellement engagés par Hydro‑Québec pour offrir le service d’électricité.

Redevance d’abonnement

La redevance d’abonnement, exprimée en cents par jour, selon le tarif applicable, est un montant fixe que le client doit payer pour le service d’électricité.

Elle est calculée à partir d’un montant établi sur une base quotidienne, multiplié par le nombre de jours inclus dans la période de consommation. Ainsi, le montant varie légèrement d’une facture à l’autre, selon le nombre de jours inclus dans la période de consommation.

Énergie

L’énergie, exprimée en kilowattheures (kWh), est facturée pour tous les abonnements à un tarif domestique ou général, sans exception. Dans certains cas, un prix est appliqué à une première tranche de kilowattheures, et un prix moindre, à l’énergie au‑delà de cette tranche.

Puissance

Normalement, l’intensité de la consommation d’électricité d’un client n’est pas constante ; l’appel de puissance (en kilowatts) varie à tout moment. Or, Hydro‑Québec doit disposer d’équipements lui permettant de répondre en tout temps à la puissance maximale appelée des installations de ses clients.

Même si la demande de puissance est souvent inférieure à la puissance maximale appelée, la facturation de l’électricité consommée ne suffit pas à payer les coûts liés au bon fonctionnement et à l’entretien des équipements d’Hydro‑Québec. C’est pourquoi Hydro‑Québec facture de la puissance aux clients qui utilisent une grande quantité d’électricité.

En règle générale, la puissance à facturer est calculée de la manière décrite ci‑après.

Calcul de la puissance à facturer

Tarif DP

Le prix de la puissance est appliqué à la puissance à facturer qui correspond à la plus élevée des deux valeurs suivantes :

ou

La puissance à facturer minimale est fixée à 65 % de la puissance maximale appelée au cours d’une période de consommation qui se situe en totalité dans la période d’hiver comprise dans les 12 périodes mensuelles consécutives prenant fin au terme de la période de consommation visée.

Seule la puissance au‑delà de 50 kW est facturée.

Tarif DM ou DT

Si l’appel de puissance est supérieur à 50 kW (ou le produit de 4 kW et du multiplicateur), le prix de la puissance est appliqué à la puissance à facturer qui correspond à la plus élevée des deux valeurs suivantes :

ou

La puissance à facturer minimale est fixée à 65 % de la puissance maximale appelée au cours d’une période de consommation qui se situe en totalité dans la période d’hiver comprise dans les 12 périodes mensuelles consécutives prenant fin au terme de la période de consommation visée.

Seule la puissance au‑delà de 50 kW ou du produit de 4 kW par le multiplicateur est facturée, selon la plus élevée des deux valeurs.

Montant minimal de la facture

Une autre composante entre dans le calcul du montant de la facture d’un abonnement au tarif DP. Il s’agit du montant minimal qu’un client doit payer lorsqu’il ne consomme pas d’électricité, ou en consomme très peu, au cours d’une période de consommation. Ce montant est établi de sorte que le client paie sa quote-part des coûts engagés par Hydro‑Québec pour offrir le service d’électricité.

À quoi correspond le multiplicateur ?

Tarif DM ou DT

Contrairement au tarif D, le tarif DM comporte un multiplicateur qui est appliqué à la redevance d’abonnement, à la consommation visée par les différents prix de l’énergie et au seuil de facturation de la puissance.

Le multiplicateur dépend du type d’habitation et s’établit comme suit :

  • pour un immeuble collectif d’habitation ou une résidence communautaire comprenant des logements, le multiplicateur correspond au nombre de logements (par exemple le multiplicateur pour un immeuble collectif d’habitation de 25 logements est 25) ;
  • pour une résidence communautaire comprenant des logements et des chambres, le multiplicateur correspond au nombre de logements, plus 1 pour les 9 premières chambres et plus 1 pour chaque chambre supplémentaire (par exemple le multiplicateur pour une résidence communautaire comprenant 5 logements et 5 chambres est 6) ;
  • pour une maison de chambres à louer ou une résidence communautaire comprenant un minimum de 10 chambres, le multiplicateur correspond à 1 pour les 9 premières chambres, plus 1 pour chaque chambre supplémentaire (par exemple le multiplicateur pour une résidence communautaire comprenant 15 chambres est 7).

Le tarif DT prévoit l’application d’un multiplicateur à la redevance d’abonnement et au seuil de facturation de la puissance.

Ce multiplicateur est généralement égal à 1, sauf lorsque le mesurage est collectif, que le compteur enregistre la consommation du système biénergie et que l’abonnement était assujetti au tarif DT ou admissible au tarif DM le 31 mai 2009.

S’il n’est pas égal à 1, le multiplicateur s’établit comme suit en fonction du type d’habitation, comme celui du tarif DM.

Énergie

Puissance utilisée par une installation électrique pendant une certaine durée. Exprimée en kilowattheures (kWh), l’énergie est le produit de la puissance, exprimée en kilowatts (kW), par le temps, exprimé en heures (h), pendant lequel cette puissance est utilisée.

Puissance maximale appelée

Puissance maximale mesurée pendant une période de consommation. Elle correspond à la plus élevée des deux valeurs suivantes : la puissance réelle en kilowatts (kW), ou un pourcentage (90 % pour les tarifs domestiques et les tarifs de petite et de moyenne puissance ou 95 % pour les tarifs de grande puissance) de la puissance apparente en kilovoltampères (kVA).

Puissance

Quantité totale d’électricité fournie à un instant donné. Exprimée en kilowatts (kW), la puissance correspond à l’effet conjugué de la tension, exprimée en kilovolts (kV), et de l’intensité, exprimée en ampères (A).

équation puissance

Puissance réelle

Quantité d’électricité consommée de façon utile pour faire fonctionner des équipements, par exemple un moteur ou un système de chauffage ou d’éclairage. La puissance réelle s’exprime en kilowatts (kW).

Puissance apparente

Quantité d’électricité qu’Hydro‑Québec doit fournir à un client, exprimée en kilovoltampères (kVA). Lorsqu’elle est utilisée, la puissance apparente se décompose en puissance réelle (kW), qui assure le fonctionnement des équipements, et en puissance réactive (kvar), qui produit un champ magnétique et qui n’a pas d’utilité pour le client.

Puissance à facturer minimale (puissance minimale)

Seuil minimal de puissance dont le client doit assumer le coût à chaque période de consommation, quelle que soit son utilisation de l’électricité. Ce seuil est établi de sorte que le client paie sa quote-part des coûts engagés par Hydro-Québec pour répondre à ses appels de puissance en tout temps. La puissance à facturer minimale est déterminée selon des modalités propres à chaque tarif, comme il est indiqué dans les Tarifs d’électricité.

  • Pour tous les tarifs à l’exception du tarif L, la puissance à facturer minimale est fixée automatiquement en fonction de la puissance maximale appelée au cours de l’hiver précédent.
  • Pour un abonnement au tarif L, le client doit fixer sa puissance à facturer minimale, qui est appelée « puissance souscrite », en fonction de l’utilisation de l’électricité qu’il prévoit faire.

Période d’hiver

Période qui s’étend du 1er décembre d’une année au 31 mars inclusivement de l’année suivante.