Dynamique sédimentaire

Le suivi de la dynamique sédimentaire en aval de l’aménagement de la Romaine-1 est lié à deux enjeux : l’évolution des apports, des dépôts et du transport de sédiments en conditions d’exploitation et l’incidence de cette évolution sur la qualité du substrat des frayères à saumon.

Suivi

Dynamique sédimentaire

Calendrier

  • Établissement de l’état de référence : 2004-2005 ; 2013 (actualisation)
  • Suivi en phase d’exploitation : 2015, 2018 et 2025

Objectifs

Suivre l’évolution des rives et de la morphologie du lit de la Romaine entre les ouvrages de la Romaine 1 et l’embouchure de la rivière et mesurer la charge de fond, la charge en suspension et la turbidité au PK 3,8. Le suivi couvre donc trois volets : l’érosion des rives ; le transit sédimentaire (zones d’érosion et d’accumulation temporaires) ; la charge de fond et en suspension.

Qualité du substrat des frayères à saumon

Calendrier

  • Établissement de l’état de référence : 2005-2006 ; 2009-2011 (étude complémentaire)
  • Suivi en phase d’exploitation : 2016, 2017, 2018, 2020 et 2025.

Objectifs

Caractériser et surveiller la qualité granulométrique des frayères à saumon en aval des ouvrages de la Romaine 1 dans le but d’assurer la préservation à moyen et à long terme des habitats de reproduction de l’espèce dans ce tronçon de rivière.

Faits saillants

Dynamique sédimentaire


Constats du suivi 2015 par rapport à l’état de référence 2013

  • Le linéaire de rives instables a diminué, passant de 12 % à 10 % du linéaire total, ce qui s’explique notamment par la végétalisation des zones concernées.
  • L’érosion touche sensiblement les mêmes rives qu’en 2013 et ne semble pas liée au régime hydrodynamique de la rivière.

Dans l'ensemble, la longueur des rives instables a diminué par rapport à 2013.

Reprise de la végétation sur un versant argileux exposé après glissement (PK 21 de la Romaine, rive droite). Le trait en pointillé indique la hauteur de la végétation sur le versant argileux.


Reprise de la végétation sur un versant argileux exposé après glissement (PK 21 de la Romaine, rive droite). Le trait en pointillé indique la hauteur de la végétation sur le versant argileux.


  • La morphologie du lit de la rivière n’a pas subi de changements majeurs entre les PK 6,1 et 3,8 par rapport à l’état de référence établi en 2013.
  • L’estimation de la charge de fond et de la charge en suspension a donné des résultats comparables aux valeurs obtenues en conditions naturelles.

Charges de fond et la charge en suspension

Échantillonnage de la charge de fond à l’aide d’un appareil de type Helley-Smith.
Échantillonnage de la charge en suspension.

Qualité du substrat des frayères à saumon

Constats de l’étude réalisée en 2009-2011*

  • Les deux principales frayères à saumon de la zone d’étude (PK 34,5 et 46,2) présentent des caractéristiques différentes (substrat, profondeur et vitesse des courants), de sorte qu’elles sont soumises à des dynamiques sédimentaires distinctes.
  • Les crues naturelles ne suffisent pas à éliminer les sédiments fins qui s’infiltrent dans le substrat de fraie pendant l’incubation.

*L’analyse des données recueillies dans le cadre des suivis 2016 et 2017 est actuellement en cours.

Variation temporelle de la teneur en particules fines lors du suivi de la qualité granulométrique des frayères à saumon

Retrait des cubes de filtration
Tri du contenu du cube