Utilisation du territoire par les Minganois

L’ouverture du territoire à de nouveaux utilisateurs, l’augmentation de la pression sur les ressources fauniques et d’éventuelles limites pour la pratique de la motoneige faisaient partie des principales préoccupations exprimées par les Minganois lors de l’étude d’impact du projet de la Romaine.

Mesures d’atténuation

Objectifs

  • Assurer la traversée de la rivière Romaine par les motoneigistes.
  • Assurer l’accès à la rivière Romaine et aux réservoirs pour la navigation.
  • Assurer la pérennité des ressources fauniques.
  • Faciliter l’utilisation de la route de la Romaine.
  • Favoriser les incidences positives tout en atténuant l’impact des incidences négatives.
  • Informer les utilisateurs des activités de construction et d’exploitation afin de permettre une utilisation sécuritaire du territoire.
Rampe de mise à l’eau en aval de la centrale de la Romaine-2
Stationnement au km 1 de la route de la Romaine

Principales interventions

  • Construction de rampes de mise à l’eau en amont et en aval des centrales.
  • Déboisement de la couronne du réservoir de la Romaine-1 pour faciliter la navigation et la pêche.
  • Information des usagers sur le remplissage et les modalités d’exploitation des réservoirs (modulation du débit, etc.).
  • Motoneige : aménagement d’une passerelle au PK 30,5 de la rivière Romaine (avec accès et signalisation).
  • Ouverture de la route de la Romaine au public jusqu’au kilomètre 111 (2016).
  • Aménagement de deux stationnements et de trois surlargeurs le long de la route de la Romaine.
  • Gestion de la pêche par la Société Tshitassinu et ensemencement de lacs à proximité des campements de travailleurs.
  • Indemnisation pour la perte de chalets et d’abris sommaires.
Rampe de mise à l’eau en aval de la centrale de la Romaine-1

Suivi

Établissement de l’état de référence : 2009

Études de suivi : 2010, 2012-2013 ; 2016-2017 ; 2019-2020 ; 2022 et 2024

Objectifs :

  • évaluer les impacts du projet sur l’utilisation du territoire ;
  • vérifier l’efficacité des mesures mises en place et apporter des correctifs au besoin.

Méthodes :

  • recherche documentaire ;
  • entrevues avec les représentants des associations d’utilisateurs du territoire ;
  • entrevues avec des motoneigistes ;
  • enquête auprès des titulaires de terrains de piégeage ;
  • enquête par sondage auprès des utilisateurs du territoire.
Passerelle pour les motoneigistes au PK 30,5 de la rivière Romaine

Faits saillants

  • Utilisation de la route et des stationnements par les villégiateurs.
  • Impact faible des travailleurs sur les activités de chasse et de pêche sportives des Minganois.
  • Dérangement ponctuel des utilisateurs du fait des travaux de construction.
  • Utilisation du réservoir de la Romaine 1 par les pêcheurs minganois.
  • Forte majorité de motoneigistes satisfaits de la passerelle et des correctifs apportés à cette installation à la lumière de leurs commentaires.
  • Collaboration avec le Club de motoneigistes Le Blizzard pour la recherche d’une solution afin de pallier à la fragilité plus grande que prévue de la couverture de glace au point de traversée du sentier provincial Trans-Québec no 3 du PK 3 de la rivière Romaine.