Coûts et rentabilité : ne tombez pas dans le panneau !

L’investissement important que nécessite l’installation de panneaux solaires par rapport aux faibles économies annuelles réalisées sur la facture d’électricité représente le principal frein à l’essor de la filière solaire photovoltaïque au Québec. Voici quelques exemples de fausses promesses de certains vendeurs de panneaux solaires et des aspects importants à prendre en considération au moment d’évaluer votre projet d’investissement. Soyez informés !

Attention aux promesses de rentabilité rapide

Certains vendeurs de panneaux solaires promettent une rentabilité rapide en se basant sur des données de production d’électricité irréalistes et sur des économies potentielles gonflées. Voici quelques données provenant de sources crédibles et neutres que vous pouvez vérifier.

Avis important !

Hydro-Québec recommande de consulter un ingénieur spécialisé dans le domaine pour évaluer la rentabilité d’un projet avant d’investir dans l’achat d’un système solaire photovoltaïque. Hydro-Québec n’accorde aucune aide financière aux clients qui choisissent l’option de mesurage net ou la formule d’autoproduction sans compensation.

Potentiel de production d’électricité solaire en contexte d’autoproduction au Québec

Dans le sud du Québec, chaque kilowatt de puissance installée peut produire environ 1 200 kWh par année.

Pour avoir une production optimale, les éléments suivants sont à prendre en considération :

  • l’orientation plein sud des panneaux : est-ce le cas chez vous ?
  • l’angle d’inclinaison des panneaux : est-ce qu’il correspond à la latitude ?
  • l’absence d’ombre sur les panneaux : y a-t-il des arbres ou des immeubles qui projettent de l’ombre sur votre toit ?

Potentiel d’économies sur la facture d’électricité

Après avoir évalué le potentiel de production d’électricité des panneaux solaires que vous comptez installer, vous pouvez évaluer le montant des économies que vous réaliserez sur votre facture d’électricité. Voici comment :

  • Consultez votre consommation réelle en accédant à votre Espace client (en tant que client résidentiel ou client d’affaires) pour voir le portrait de votre consommation.
  • Évaluez combien de kilowattheures votre système solaire pourra générer en moyenne chaque année, en multipliant la puissance totale installée du système (en kilowatts) par environ 1 200 kWh pour un scénario idéal au Québec.

Exemple de calcul

Au Québec, une maison isolée de grandeur moyenne consomme environ 25 000 kWh par année.

Une installation de 16 panneaux solaires photovoltaïques de 300 W chacun (puissance installée totale de 4,8 kW) produira 5 760 kWh par année dans des conditions idéales, ce qui équivaut à une économie d’environ 500 $ sur la facture d’électricité annuellement.

Scénario théorique de conditions idéales, entre autres :

  • orientation fixe idéale des panneaux solaires ;
  • capacité nominale à une température de 25 °C ;
  • panneaux neufs ;
  • aucune ombre projetée par des arbres sur les panneaux ;
  • système payé entièrement au moment de l’achat.

Le coût de cette installation sera d’environ 14 400 $, selon un prix moyen de 3 $ par watt.

Option de mesurage net d’Hydro-Québec : exemple de crédits réalistes

L’option de mesurage net d’Hydro-Québec permet à un client de produire de l’électricité à partir d’une source d’énergie renouvelable tout en restant relié au réseau d’Hydro-Québec, ce qui permet de pallier l’intermittence de la production solaire photovoltaïque.

Selon cette option, si la production d’électricité des panneaux solaires du client est plus importante que sa consommation, Hydro-Québec lui accorde un crédit en kilowattheures – et non un remboursement – pour ses surplus d’énergie qu’il injecte dans le réseau. Les crédits sont comptabilisés dans une banque et, s’ils ne sont pas utilisés après 24 mois, la banque est remise à zéro. Il est important de noter que, peu importe la quantité d’énergie injectée sur le réseau d’Hydro-Québec, il est impossible de se faire créditer la redevance d’environ 40 ¢ par jour, qui représente les frais fixes d’Hydro Québec.

Pour qu’un client soit admissible à l’option de mesurage net, son installation ne doit pas produire plus d’électricité qu’elle en consomme : le client doit viser l’autosuffisance et non la vente.

Important !

Hydro-Québec doit approuver toutes les demandes d’inscription à l’option de mesurage net, quelle que soit la source d’énergie renouvelable choisie. Prévoyez un délai de deux à trois semaines pour le traitement de la demande. Nous vous recommandons fortement de soumettre votre projet à Hydro-Québec avant d’acheter vos équipements afin de vous assurer de votre admissibilité à l’option de mesurage net et de la conformité des équipements avec les normes techniques d’Hydro-Québec.

Indépendance énergétique : encore une exception

Bien que ce soit possible, il n’est présentement pas réaliste de viser à être totalement autonome et à se priver de l’accès au réseau d’Hydro-Québec, à moins de posséder une maison très écoénergétique et de réduire sa consommation d’électricité au minimum. Les principaux défis des personnes qui aspirent à le faire sont la puissance de certains appareils énergivores et l’espace nécessaire pour l’installation des panneaux solaires.

Par exemple, il faut jusqu’à 70 panneaux solaires pour répondre à la demande d’énergie d’une maison moyenne. Or, l’espace nécessaire pour l’installation de 70 panneaux solaires représente l’équivalent des deux tiers d’un terrain de tennis, soit souvent plus que la surface du toit.

Vers un système énergétique autonome

Il est essentiel, particulièrement pour un système autonome, de limiter au minimum la consommation d’énergie. D’abord, votre résidence devra posséder une fondation, un toit et des murs bien isolés, des fenêtres à triple vitrage et des appareils d’éclairage à DEL. De plus, elle devra être équipée d’appareils électroniques et d’électroménagers très performants et certifiés ENERGY STAR®. Une installation solaire peut difficilement répondre à la totalité des besoins pour le chauffage.