Simulation visuelle d’un aménagement à l’intersection du boulevard de Salaberry et de la rue Haven et d’un autre à l’intersection des boulevards Saint-Jean et de Salaberry.

Étapes

Le projet du poste Saint-Jean a été autorisé par le gouvernement du Québec en février 2017, après avoir été analysé par la Régie de l’énergie et le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement.

Dans sa décision, le gouvernement a demandé la création d’un comité de travail réunissant des représentants d’Hydro-Québec et de Dollard-Des Ormeaux. Les membres de ce comité se sont réunis à plusieurs occasions et ont discuté des éléments suivants :

  • la configuration du futur poste ;
  • le type de pylône utilisé ;
  • le positionnement des pylônes de manière à réduire au minimum l’impact sur les résidents le long de l’emprise ;
  • l’aménagement paysager à prévoir dans l’emprise et autour du poste.

Les travaux du comité vont bon train et devraient être terminés à l’automne 2018.

La construction du poste a débuté au printemps 2018, la construction de la ligne aura lieu en 2019 et en 2020, et la mise en service des nouvelles installations est prévue pour l’automne 2020.

Description du projet

Rappelons que l’actuel poste Saint-Jean a été mis en service en 1957. Il est situé dans la ville de Dollard-Des Ormeaux, à l’intersection du boulevard Saint-Jean et du boulevard De Salaberry. Il dessert une partie des villes de Dollard-Des Ormeaux, de Pointe-Claire, de Kirkland et de Beaconsfield, ce qui représente un total d’environ 10 000 clients. L’installation ayant plus de 50 ans, la grande majorité des appareils à 120-12 kilovolts (kV) qui s’y trouvent doivent être remplacés.

Hydro-Québec reconstruit actuellement le poste à 315-25 kV afin de répondre à la croissance future de la demande d’électricité. Le poste projeté, qui se trouvera en grande partie sur l’emplacement du poste actuel, sera alimenté par une nouvelle ligne à 315 kV en provenance du poste des Sources, situé à moins de 3 km. Cette ligne sera construite dans une emprise où se trouvent déjà des lignes électriques.

Ce projet s’inscrit dans un plan de modernisation du réseau de transport sur l’île de Montréal qui doit permettre de répondre aux besoins liés à la croissance de la demande d’électricité et à la pérennité des installations.