L’électricité qu’Hydro-Québec distribue à ses clients est produite presque à 100 % à partir de sources renouvelables, ce qui génère peu ou pas d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Différents taux d’émission de GES associés à l’électricité sont publiés par Hydro-Québec et par Environnement Canada, car ils répondent à des besoins distincts, comme produire un bilan carbone ou faire des comparaisons entre les provinces.


Bilan carbone

Données annuelles

La fiche intitulée Approvisionnements en électricité et émissions atmosphériques [pdf 121 ko] présente les taux d’émission du CO2, du SO2 et des NOx directement associés à l’électricité distribuée par Hydro-Québec. Elle présente également la répartition en pourcentages des énergies primaires qui composent le bouquet d’énergie électrique du Québec (dernières données disponibles).

Ce document est utile aux entreprises qui désirent produire un bilan carbone selon la norme ISO 14064-1:2006 ou selon le GreenHouse Gas Protocol (GHG Protocol) et qui doivent déclarer les émissions de GES associées à l’électricité consommée. Pour ces entreprises, les émissions reliées à l’électricité sont considérées comme des émissions indirectes (niveau 2).

Données historiques

La fiche intitulée Taux d’émission de CO2 associés aux approvisionnements en électricité d’Hydro-Québec [pdf 67 ko] montre les taux d’émission de CO2 depuis 1990.

Ce document est utile aux entreprises qui veulent présenter leurs émissions historiques dans leur bilan carbone.

Précisions importantes

  • Les deux fiches portent sur l’électricité produite et achetée par Hydro-Québec. Elles ne traitent pas de l’électricité pour laquelle des certificats d’énergie renouvelable ont été vendus à des tiers, ni de l’électricité provenant des réseaux autonomes constitués pour la grande majorité de centrales thermiques. Les taux d’émission de CO2 présentés sont associés uniquement à la production d’électricité. Ils ne s’appuient donc pas sur une analyse du cycle de vie.
  • C’est le taux d’émission de CO2 qui est indiqué, et non pas le taux en équivalent (éq.) CO2, les données pour certains approvisionnements étant disponibles uniquement pour le CO2. Cependant, les émissions des centrales thermiques exprimées en éq. CO2 sont constituées à plus de 99 % de CO2. Ces taux d’émission sont considérés comme équivalents.
  • Les émissions de GES générées par la création des réservoirs qui servent à la production d’électricité ne sont pas prises en compte dans le calcul des émissions, ni dans le bilan carbone d’Hydro-Québec. Dans le Rapport d’inventaire national des sources et puits de GES au Canada d’Environnement Canada, elles sont plutôt reliées à un changement d'affectation des terres.
  • Dans la partie 3 de ce même Rapport d’inventaire sont présentés les taux d’émission de GES pour l’électricité par provinces et par territoires. Pour le Québec, les données couvrent les émissions associées à la production d'électricité (HQ et producteurs indépendants), y compris celle des réseaux autonomes (HQ). Elles ne sont donc pas représentatives de l'électricité distribuée par Hydro-Québec sur son réseau principal. En outre, elles ne s'appuient pas sur une analyse du cycle de vie. Pour ces raisons, il n’est pas recommandé aux clients industriels d’utiliser ces données pour effectuer une analyse du cycle de vie, pour connaître leur empreinte carbone ou pour réaliser leur bilan carbone. Par contre, on peut les utiliser pour faire des comparaisons entre les provinces et les territoires.

Cycle de vie

Les entreprises qui désirent :

  • réaliser une analyse du cycle de vie selon la norme ISO 14040:2006/ISO 14044:2006,
  • déterminer l’empreinte carbone de leur produit selon la norme ISO/TS 14067:2013,
  • produire une déclaration environnementale de produit selon la norme ISO 14025:2006,

doivent tenir compte des émissions générées à chacune des étapes du cycle de vie de leur produit, y compris celles associées à l’électricité consommée. Pour calculer ces dernières émissions, elles doivent utiliser le taux de 20,72 g éq. CO2/kWh. Ce taux d’émission reflète le cycle de vie de l’électricité produite, transportée et distribuée par Hydro-Québec, comme celui de l’électricité achetée et importée. Toutefois, il ne reflète pas le cycle de vie de l’électricité provenant des réseaux autonomes. Pour plus de détails, voir le rapport Comparaison des filières de production d’électricité et des bouquets d’énergie électrique [pdf 4,7 Mo].

Tous les indicateurs environnementaux reliés à l’électricité produite, transportée et distribuée par Hydro-Québec sont inscrits dans la banque de données ecoinvent. Il est possible d’obtenir ces données auprès du Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) de l’École Polytechnique de Montréal.