Le chauffage représente jusqu’à 54 % de votre facture d’électricité…

Il peut donc être parfois avantageux de dépenser un peu pour réduire ces coûts. Prenez connaissance des différents systèmes de chauffage et des produits connexes et choisissez ceux qui répondent à vos besoins et vous aideront à adopter de bonnes habitudes de chauffage qui se traduiront par des économies.

Réglage de la température

Les bonnes habitudes à adopter

  • Ne tentez pas d’accélérer le chauffage en réglant le thermostat à une température supérieure à celle que vous souhaitez. Ça ne fonctionne pas !

  • Durant les saisons froides, abaissez la température de 3°oC (5 oF), la nuit et le jour, lorsque vous vous absentez durant quelques heures. Vous économiserez ainsi de 4 à 5 % sur vos coûts de chauffage.

  • Abaissez la température des pièces inoccupées ; vous pouvez facilement la ramener à 15 oC (59 oF) sans problème.

  • Vérifiez la température de consigne de votre thermostat. Il suffit de la diminuer de seulement 1 oC (2 oF) pour faire des économies.

Produits écoénergétiques

Remplacez vos thermostats bimétalliques par des thermostats électroniques : vous pourriez retrancher jusqu’à 10 % de vos coûts annuels de chauffage.

  • Remplacez le plus grand nombre possible de thermostats bimétalliques.

  • Remplacez tous les thermostats des pièces à aire ouverte.

  • Si vous ne pouvez remplacer la totalité de vos thermostats, changez d’abord ceux des pièces où le chauffage est le plus sollicité.

  • Faites appel à un maître électricien pour installer les nouveaux thermostats.

Comment choisir son thermostat:

Thermostat électronique – Le thermostat électronique doit être choisi en fonction de la puissance totale (en watts) des plinthes qu’il commandera.

Thermostat électronique pour ventilo-convecteurs – Le thermostat pour ventilo-convecteurs est le choix qui s’impose pour les appareils de chauffage équipés d’un ventilateur. La fiche technique du fabricant comporte toute l’information nécessaire pour un choix éclairé.

Thermostat électronique programmable – Le thermostat programmable doit être adapté à votre rythme de vie (horaires de travail, absences, etc.). Ainsi, dans une pièce où la température doit être constante, ce type de thermostat programmable est inutile.

Thermostat communicant ou intelligent – De nouveaux thermostats électroniques dits intelligents et d’autres, dits communicants, sont offerts sur le marché. Ils ne conviennent toutefois pas nécessairement à tous les systèmes de chauffage, il importe donc de vérifier la fiche technique de divers modèles avant d’arrêter son choix.

Isolation

Les bonnes habitudes à adopter

  • Colmatez les fissures de la lisse basse, des fenêtres, des portes et du foyer, de manière à garder la chaleur à l’intérieur et à réduire les fuites d’air. Voilà une solution peu coûteuse qui permet des économies substantielles.

  • Calfeutrez la porte de garage et prenez soin de vérifier l’état de ses coupe-froid. Vous diminuerez ainsi les infiltrations d’air qui font augmenter votre consommation d’énergie si votre garage est chauffé.

  • Si votre courrier vous est livré par une fente dans votre porte d’entrée, calfeutrez le contour de la fente, remplacez son coupe-froid et vérifiez le bon état du ressort de la trappe. Mieux encore, condamnez-la et installez une boîte aux lettres à l’extérieur.

  • Si une chatière a été installée dans l’une de vos portes, calfeutrez-en le contour, remplacez-en le coupe-froid et vérifiez le bon état du ressort. Idéalement, vous devriez condamner cette ouverture.

  • Installez une pellicule plastique sur vos fenêtres pour diminuer sensiblement les pertes de chaleur. Voilà une opération simple qui ne prend que quelques minutes par fenêtre, mais qui est très efficace.

Produits écoénergétiques

Choisissez des fenêtres et des portes-fenêtres certifiées ENERGY STAR® : vous pourrez ainsi économiser jusqu’à 10 % sur vos coûts annuels de chauffage en plus d’améliorer votre confort.

Quand les remplacer

Si vos fenêtres datent de plus de 20 ans, s’ouvrent difficilement ou ont des problèmes d’étanchéité à l’air ou à l’eau, vous devriez penser à les remplacer par des modèles certifiés ENERGY STAR®.

Ces produits de fenêtrage ne coûtent pas forcément plus cher que les modèles courants. Même si c’était le cas, vous devriez normalement rentrer dans vos coûts dans un délai raisonnable grâce aux économies d’énergie qu’ils vous permettront de réaliser.

À l’achat d’une maison neuve, le propriétaire a tout intérêt à choisir des produits écoénergétiques, comme les fenêtres certifiées ENERGY STAR®, car les maisons neuves comportent souvent de nombreuses fenêtres et une grande surface habitable, ce qui se traduit par par une forte consommation d’énergie pour le chauffage.

Comment les choisir

Autres bonnes habitudes à adopter

  • Ouvrez les stores et les rideaux le jour et fermez-les le soir.

  • Évitez de placer un meuble devant une source de chaleur (plinthe électrique, radiateur, etc.).

  • Assurez-vous que les grilles de prise d’air et des bouches de soufflage de votre système de chauffage à air pulsé sont toujours propres : le fonctionnement du système n’en sera que meilleur.

  • Dès que s’éteint un feu de foyer, fermez les portes et le registre de la cheminée (le dispositif qui assure la sortie de l’air de la cheminée) pour éviter que l’air chaud s’échappe de la maison.

  • Nettoyez périodiquement les filtres du système de ventilation et remplacez-les au besoin selon les recommandations du fabricant. Vous optimiserez ainsi le débit d’air du système.

  • Assurez-vous que la trappe d’accès du comble (entretoit) ferme hermétiquement et qu’elle est bien isolée. Si vous avez accès au comble, calfeutrez le pourtour des tuyaux de plomberie à leur jonction ainsi que toute autre ouverture, notamment les prises des plafonniers.

Systèmes de chauffage

Investissez dans une thermopompe : une valeur sûre en toute saison !

Lorsque la température est clémente, une thermopompe standard consomme moins d’énergie que les autres appareils de chauffage. À l’usage, elle coûte donc moins cher.

Une thermopompe ne produit pas de chaleur : elle extrait et concentre la chaleur de l’air extérieur et la transfère à l’intérieur de la maison. C’est pourquoi elle consomme moins d’énergie. Comme la chaleur disponible diminue à mesure que baisse la température extérieure, chaque installation a une température d’équilibre, à laquelle la capacité de la thermopompe est égale aux pertes de chaleur des pièces chauffées par l’équipement. Cette température se situe généralement entre 10 °C et -5 °C.

En haut de cette température, la thermopompe remplit donc tous les besoins de chauffage et aucun chauffage d’appoint n’est nécessaire.

Maison neuve ? Pensez à la géothermie.

Un système géothermique peut constituer un excellent choix pour le chauffage et la climatisation d’une maison neuve et aussi lors du remplacement d’un appareil de chauffage en fin de vie utile, si vous recherchez une solution écoresponsable. La géothermie vous permet d’économiser jusqu’à 60 % de vos coûts de chauffage (par rapport à un système de plinthes électriques).