Inaugurée en octobre 1962, la murale illuminera le hall d’entrée du siège social d’Hydro-Québec pendant près de 20 ans avant que son système d’éclairage ne devienne défectueux.

Après avoir fait une évaluation des coûts de restauration, Hydro-Québec décide au printemps 2001 d’entreprendre la remise en lumière de la murale. Elle favorise un système à tubes de néon et d’argon, qui, d’une part, intègre la puissance des nouvelles technologies et qui, d’autre part, s’approche le plus du concept de luminosité initial.

Cette solution assure l’intégrité d’une œuvre dont Jean-Paul Mousseau dira qu’elle était son « premier projet d’envergure » et celle qui marquera le plus sa production de la décennie 1960. Surtout, cette solution permet de rendre enfin ce chef d’oeuvre à la collectivité québécoise.

Voir le communiqué émis lors de l’inauguration de la murale restaurée du 16 décembre 2002

Hydro-Québec est heureuse de célébrer la remise en lumière de la murale conçue par Jean-Paul Mousseau, il y a quatre décennies, pour le hall d’entrée de son siège social. Hydro-Québec fait ainsi renaître la splendeur et la valeur artistique d’une ouvre qui constitue une pièce maîtresse du patrimoine culturel québécois.

La murale de Mousseau est considérée comme l’une des œuvres les plus audacieuses et les plus convaincantes du mouvement artistique connu sous le nom de l’École de Montréal. « Nous sommes très fiers de participer à la renaissance d’une telle œuvre, qui constitue un des éléments clés de la naissance de l’art public au Québec » a souligné monsieur Jacques Laurent, président du conseil d’administration d’Hydro-Québec.

Le système d’éclairage a été restauré conformément au concept original de l’artiste. Ce système, qui s’appuie sur les développements technologiques récents dans le domaine, est constitué de 800 néons qui totalisent plus d’un kilomètre de tubes. Par la magie de l’informatique, une combinaison de couleurs, luminosités et mouvements se trouve synchronisée produisant ainsi une succession de tableaux presque sans fin.

On se rappellera qu’en 1961, la Commission hydroélectrique du Québec a attribué à l’artiste Jean-Paul Mousseau, un contrat pour la création d’une ouvre murale décorative dans le hall du nouveau bâtiment, à la suite d’un concours de sélection. Intitulée Lumière et mouvement dans la couleur, l’ouvre a été retenue à cause de ses qualités artistiques et de son habile utilisation de l’électricité. La murale avait été inaugurée le 10 octobre 1962.

Hydro-Québec invite la population québécoise à venir redécouvrir cette grande œuvre et à visiter son site Internet.

Diaporama

Le contenu qui suit est un diaporama d'images sur : L’inauguration de la murale restaurée du 16 décembre 2002

  • De gauche à droite : Jacques Lessard, Garance Mousseau Maltais, Antonin Mousseau Rivard, Francine Grimaldi, Katherine Mousseau, Elaine Lanovaz Guilbault, Bernard Landry et Chantal Renaud.

  • Le hall d'entrée du siège social d'Hydro-Québec lors de la remise en lumière de la murale, le 16 décembre 2002.

  • Le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, a participé à la remise en lumière de la murale de Jean-Paul Mousseau.

  • M. Jacques Laurent, président du Conseil d'administration d'Hydro-Québec.

  • Mme Katherine Mousseau, fille de Jean-Paul Mousseau et M. Gilles Gougeon (en arrière plan), animateur de la soirée.

  • M. André Caillé, président-directeur général d'Hydro-Québec en compagnie de Mme Katherine Mousseau, fille de Jean-Paul Mousseau et sa grand-mère maternelle Mme Elaine Lanovaz Daoust.