L’hydroélectricité québécoise, une énergie fiable, durable et concurrentielle

Le Québec dispose de vastes ressources hydrauliques. Depuis plusieurs décennies, Hydro-Québec exploite et développe ce potentiel suivant trois impératifs : la rentabilité des projets, la protection de l’environnement et le respect des communautés d’accueil. Elle est ainsi en mesure d’offrir un approvisionnement électrique fiable, durable et concurrentiel aux Québécois et à ses marchés d’exportation. À la fin de 2016, Hydro-Québec exploitait un parc de production de 36 908 MW, de source hydraulique à 99 %.

Avantages de l’hydroélectricité

Une source continue d’électricité propre et renouvelable

La filière hydroélectrique tire parti d’une ressource qui se renouvelle continuellement : l’eau. Comme elle est mobilisable à volonté, l’hydroélectricité est la seule énergie verte pouvant soutenir le développement d’énergies intermittentes comme le solaire et l’éolien.

En misant sur une ressource propre et renouvelable, Hydro-Québec s’assure de répondre aux besoins en énergie des générations actuelles et futures tout en préservant l’environnement. En effet, l’eau turbinée par une centrale hydroélectrique ne subit aucune dégradation et retourne en totalité à la rivière.

Le Québec possède de vastes ressources hydrauliques, soit quelque 500 000 lacs et 4 500 rivières qui recouvrent 12 % de son territoire. Hydro-Québec a aménagé 75 rivières pour la production d’électricité.

Portrait de l’hydroélectricité québécoise

Une énergie mobilisable et modulable à la demande – le complément indispensable des énergies renouvelables intermittentes

L’hydroélectricité est une source d’énergie disponible en permanence. Grâce à sa capacité de stockage, une centrale à réservoir peut réagir de façon instantanée aux variations de la demande. En période de pointe, la production hydroélectrique peut être ajustée pratiquement en temps réel. À titre de comparaison, il faut compter jusqu’à une douzaine d’heures pour faire démarrer une centrale au charbon.

Mobilisable et modulable à la demande, régulière et prévisible, l’hydroélectricité est donc la seule énergie renouvelable capable de soutenir le développement de productions intermittentes comme le solaire et l’éolien.

Un approvisionnement fiable

La flexibilité et la qualité des installations de production, de transport et de distribution d’électricité d’Hydro-Québec garantissent la sécurité et la fiabilité de l’approvisionnement. De plus, des efforts d’innovation soutenus contribuent à l’amélioration permanente du système électrique québécois.

Par ailleurs, étant donné l’envergure du parc de production d’Hydro-Québec, l’approvisionnement n’est pas affecté lorsque des travaux de maintenance ou des réparations doivent être effectués sur une installation.

Sur les plans de l’ingénierie et de la construction, le parc de production d’Hydro-Québec constitue un modèle pour l’industrie depuis 50 ans. Hydro-Québec consacre un budget important à la maintenance et à l’amélioration de ses installations. En 2016, par exemple, elle a injecté 344 M$ CA dans la réfection et le rééquipement de ses centrales et des ouvrages connexes.

Reconnue mondialement pour la fiabilité et la robustesse de son réseau de transport, Hydro-Québec prend toutes les mesures nécessaires pour demeurer une référence dans ce domaine. Ainsi, Hydro-Québec a investi 1,8 G$ CA dans ses installations de transport en 2016.

Enfin, Hydro-Québec exploite son réseau selon les normes de fiabilité les plus strictes, conformément aux critères de la North American Electric Reliability Corporation (NERC) (en anglais seulement) et du Northeast Power Coordinating Council (NPCC) (en anglais seulement).

Des prix concurrentiels et stables

L’hydroélectricité québécoise est concurrentielle par rapport à d’autres sources d’énergie, y compris des sources propres et le gaz naturel.

Le développement hydroélectrique implique un financement initial important, mais les coûts d’exploitation sont très bas, ce qui permet de fournir de l’électricité à un coût stable et prévisible à long terme. Certaines installations d’Hydro-Québec sont en exploitation depuis plus de 100 ans.

Les marchés qui importent de l’hydroélectricité du Québec consomment moins de gaz naturel, ce qui réduit la volatilité des prix du gaz, en particulier l’hiver.

L’hydroélectricité du Québec, fiable et offerte à des prix concurrentiels, contribue à la sécurité énergétique dans le nord-est de l’Amérique du Nord.

De faibles émissions de GES

L’hydroélectricité est l’une des filières énergétiques qui génèrent le moins de gaz à effet de serre (GES) par kilowattheure. Selon une analyse fondée sur le cycle de vie, les émissions de GES du parc hydroélectrique québécois sont :

  • similaires à celles de l’énergie éolienne ;
  • 5 fois moins élevées que celles du solaire photovoltaïque ;
  • 50 fois moins élevées que celles du gaz naturel ;
  • 70 fois moins élevées que celles du charbon.

Parmi les énergies renouvelables et faiblement émettrices de GES, l’hydroélectricité est la seule qui offre une production continue – toutes les autres sont issues de sources intermittentes.

Une énergie qui émet peu de GES [PDF 617 Ko]

Foire aux questions

Information complémentaire sur nos exportations.

Foire aux questions exportations