Voyez le tracé de ligne retenu pour le projet

Le projet consiste en la construction d’une ligne d’interconnexion entre le réseau d’électricité d’Hydro-Québec et celui du Maine afin d’accroître la capacité d’échange entre le Québec et la Nouvelle‑Angleterre.

Il vise la construction d’une ligne de transport d’électricité d’environ 100 km entre le poste des Appalaches, situé à Saint‑Adrien‑d’Irlande près de Thetford Mines, dans la région de Chaudière‑Appalaches, et un point de raccordement à la frontière entre le Québec et le Maine.

Cette nouvelle ligne d’interconnexion à courant continu, d’une tension de 320 kilovolts (kV), se raccordera à la ligne de transport New England Clean Energy Connect (NECEC) qui sera construite dans l’État du Maine.

L’ajout au poste des Appalaches d’un convertisseur qui convertira le courant alternatif en courant continu pour alimenter la nouvelle ligne est aussi prévu.

La mise en service des nouveaux équipements est prévue pour 2022.

Poste des Appalaches, à Saint-Adrien-d’Irlande
Poste des Appalaches, à Saint-Adrien-d’Irlande

Caractéristiques techniques de la ligne projetée

  • Hydro-Québec a conçu une nouvelle famille de pylônes de configuration verticale spécifiquement pour ce projet : les conducteurs sont situés d’un seul côté, ce qui réduit la largeur d’emprise à déboiser ;
  • chaque pylône comportera un pôle positif (+320 kV) et un pôle négatif (-320 kV) ;
  • chaque pôle sera équipé de deux conducteurs ;
  • la ligne comptera environ 320 pylônes ;
  • la distance moyenne entre les pylônes sera de 325 m ;
  • la largeur d’emprise à déboiser sera de 43 m là où la ligne sera seule. Elle variera de 10 à 25 m là où la ligne sera jumelée à une ligne existante.

Ligne dans un nouveau couloir entre Nantes et le point de traversée