Pour assurer la fiabilité du service et la sécurité de ses installations, Hydro-Québec doit maîtriser la végétation dans les emprises de ses lignes de transport et de distribution ainsi que sur les digues et barrages. Les considérations environnementales sont intégrées à toutes les étapes des interventions sur la végétation. Par exemple, les résultats à long terme démontrent que la coupe mécanique, conjuguée à l’utilisation rationnelle de phytocides, favorise la biodiversité [PDF 6,4 Mo], de même que l’implantation et le maintien d’une végétation compatible dans les emprises de lignes de transport. Aucun phytocide n’est utilisé pour la maintenance du réseau de distribution.

Depuis cinq ans, l’entreprise utilise la technologie de télé-détection lidar (light detection and ranging) pour comparer la hauteur du couvert végétal à celle des conducteurs en vue d’établir les interventions requises sur la végétation présente dans les emprises de lignes. L’optimisation graduelle des inspections de la végétation des emprises vise aussi à maintenir la fiabilité du réseau par une connaissance accrue des dégagements minimaux qui ne comportent pas de risque pour le public, les travailleurs et le réseau.

Vidéo : Maîtrise de la végétation en distribution

Pour assurer la sécurité du public et des travailleurs, éviter les pannes et garantir le bon fonctionnement du réseau, Hydro-Québec s'occupe de dégager les lignes de son réseau de distribution. La végétation est maîtrisée dans le respect de l'environnement naturel et de manière à favoriser le maintien de la biodiversité près des lignes. Les travaux de maîtrise de la végétation sont planifiés par les ingénieurs et techniciens forestiers d'Hydro-Québec et réalisés par des entrepreneurs qualifiés.

À signaler en 2017

  • Rencontres avec des représentants des municipalités ou MRC pour expliquer le programme de maîtrise de la végétation à proximité des lignes de transport et de distribution. Ce furent des occasions aussi de recueillir leurs commentaires et de leur fournir les informations nécessaires pour répondre aux questions de leurs citoyens.
  • Essai d’un drone pliable et léger pour le suivi des travaux de maîtrise intégrée de la végétation dans les emprises de lignes de transport. Cet outil permettrait d’optimiser les déplacements lors de l’inspection de sites difficiles d’accès.

Maîtrise de la végétation le long des lignes de transport

Le tableau montre les superficies traitées mécaniquement, la superficie traitée sélectivement à l’aide de phytocides et la superficie totale traitée. Est ensuite indiqué le pourcentage entre les superficies traitées mécaniquement et le total des superficies traitées.

En 2017, la superficie totale des emprises de lignes de transport est de 176 745 ha. La superficie traitée a augmenté de 5 893 ha par rapport à 2016, soit 5 284 ha de plus en coupe mécanique et 609 ha de plus en application sélective de phytocides. La proportion de travaux réalisés mécaniquement demeure relativement stable au fil des ans.

Maîtrise de la végétation sur les digues et barrages

Le tableau montre les superficies traitées mécaniquement, la superficie traitée sélectivement à l’aide de phytocides et la superficie totale traitée. Est ensuite indiqué le pourcentage entre les superficies traitées mécaniquement et le total des superficies traitées.

L'emplois de phytocides et le traitement mécanique suivent le cycle de la planification quinquennale des travaux de maîtrise de la végétation, variant d'une année à l'autre. La proportion de phytocides utilisés change tous les ans.