Nous encourageons le développement touristique régional en offrant des visites guidées de plusieurs de nos centrales, barrages et autres sites. Des visites sont offertes dans dix régions du Québec. Pour certaines régions, la visite d’installations est un produit touristique phare. En 2016, nous avons reçu plus de 134 733 visiteurs des quatre coins du Québec.

L’Électrium : un centre d’interprétation de l’électricité accessible au public depuis 25 ans

En 2016, l'Électrium a célébré ses 25 ans et l’accueil de plus de 550 000 visiteurs depuis son ouverture. Pour souligner cet anniversaire, nous y avons proposé, tous les lundis de l’été, des ateliers d’initiation à la science destinés aux enfants de 6 ans et plus.

L’Électrium est un centre d’interprétation de l’électricité ouvert au public gratuitement. Sa mission : démystifier l’électricité, initier les jeunes aux sciences et donner aux familles l’occasion de jouer tout en apprenant. Des guides accompagnent les visiteurs dans leurs découvertes avec l’aide de maquettes ludiques et interactives, de capsules vidéo et d’objets variés.

Vidéo de l’Électrium

Faits saillants en 2016

  • Visites de 17 921 écoliers principalement à l’Électrium, à la centrale de Beauharnois et à la centrale de Shawinigan-2.
  • Accueil de 134 687 visiteurs, principalement aux installations suivantes :
    • Cité de l'énergie et centrale de Shawinigan-2 (Mauricie) : 75 786 visiteurs
    • Électrium (Montérégie) : 18 400 visiteurs
    • Centrale de Beauharnois (Montérégie) : 9 720 visiteurs
    • Centrale Manic-5 et barrage Daniel-Johnson (Côte-Nord) : 7 530 visiteurs
    • Centrale Jean-Lesage, l’ancienne Manic-2 (Côte-Nord) : 5 199 visiteurs
  • Modernisation du centre d’interprétation du barrage Daniel-Johnson et de la centrale Manic-5. Inaugurée en juin, l’exposition Manic-5, une histoire envoûtante comprend 18 nouveaux objets de la Collection historique d’Hydro-Québec.
  • Ajout d’une nouvelle exposition à la centrale de Shawinigan-2 ayant pour titre Au travail à la centrale.
  • Inauguration du nouveau centre d’interprétation de la centrale de Beauharnois, qui intègre une pièce en terrazzo restaurée arborant une fleur de lys et provenant d’un ancien bâtiment de services. On trouve aussi dans le centre une nouvelle carte interactive du parc régional de Beauharnois-Salaberry.

Voir aussi