La biomasse désigne la matière organique d’origine végétale ou animale pouvant être utilisée pour produire de la chaleur ou de l’électricité. Selon l’Agence internationale de l’énergie, il s’agit de la filière d’énergie renouvelable qui progressera le plus à l’horizon 2030. Elle pourrait même fournir 30 % de l’énergie consommée dans le monde d’ici 2050. Il s’agit de la deuxième source d’énergie renouvelable, après l’énergie hydraulique.

Au Québec, la biomasse forestière est la catégorie de matière organique la plus souvent valorisée, en raison de la grande disponibilité de la ressource et de la maturité du procédé utilisé. Le potentiel énergétique de la biomasse au Québec réside dans trois grandes catégories de matières : la biomasse forestière, la biomasse agroalimentaire et la biomasse urbaine.

Faits saillants en 2016

  • Achat de 2 093 GWh d’énergie provenant de la biomasse et de la valorisation des déchets.
  • En novembre, lancement d’un appel de propositions, en partenariat avec la communauté atikamekw locale, pour l’approvisionnement d’Obedjiwan en énergie produite à partir de la biomasse forestière. On recherche une solution économiquement viable qui comporte des technologies permettant de réduire les émissions de GES.

Voir aussi