Depuis la fin des années 1990, des systèmes de gestion environnementale (SGE) certifiés ISO 14001 encadrent toutes les activités d’Hydro-Québec qui pourraient avoir un impact sur l’environnement. En 2017, l’entreprise a poursuivi l’adaptation de sa gestion environnementale à la norme ISO 14001:2015 en instaurant un SGE unique pour les activités de l’ensemble des employés, en remplacement des sept systèmes existants. La certification du nouveau SGE est prévue en 2018.

Vidéo : Broderie signature

Depuis 2009, Hydro-Québec confie à Broderie Signature la fabrication de sacs destinés notamment à l'usage de ses monteurs de lignes de distribution. Cette entreprise créée en 1983 emploie à long terme des personnes ayant des limitations fonctionnelles (physiques et intellectuelles). Le contrat conclu avec Broderie Signature prévoit la livraison de 26 000 sacs de différents modèles et matériaux sur une période de cinq ans.

À signaler en 2017

  • Certification environnementale Clé Verte niveau Or des ateliers de services automobiles de Baie-Comeau, de Châteauguay, de Mont-Tremblant et de Sept-Îles. Les ateliers de Gatineau, de Laval, de Lebourgneuf et de Trois-Rivières ont renouvelé leur certification et obtenu le niveau Platine (niveau le plus élevé). L’atelier de La Grande-4 a renouvelé sa certification en obtenant le niveau Or. La certification Clé Verte est un programme volontaire visant à reconnaître les meilleures pratiques de gestion environnementale des ateliers de services automobiles.
  • Obtention de la certification BOMA BESt pour quatre nouveaux bâtiments administratifs, à Rouyn-Noranda, à Chicoutimi, à Laval et à l’IREQ, en plus du renouvellement de la certification de l’édifice Jean-Lesage, représentant 60 % des employés de l’entreprise. Le pavillon Lionel-Boulet de l’IREQ a atteint le niveau Argent, et tous les autres ont atteint le niveau Or.
  • Étude géotechnique pour évaluer si les terrains des résidences de La Grande-1 permettent le traitement les eaux usées par infiltration. (Nord-du-Québec)
  • Récupération et réemploi des huiles isolantes

    • 2017 : 97,5 % des huiles isolantes ont été réemployées
    • 2016 : 87,9 % des huiles isolantes ont été réemployées
    • 2015 : 93,3 % des huiles isolantes ont été réemployées
    • 2014 : 92,2 % des huiles isolantes ont été réemployées

Vidéo : Réseau québécois des centres de formation en entreprise et récupération

Depuis une dizaine d'années, Hydro-Québec est partenaire du Réseau québécois des centres de formation en entreprise et récupération  (CFER). Ces écoles-entreprises font la promotion de la récupération et du recyclage et permettent à des élèves en difficulté de 15 à 18 ans de développer des compétences afin d'intégrer plus facilement le marché du travail. Les activités des CFER favorisent la persévérance scolaire et visent à développer la responsabilité et l'action des citoyens face à l'environnement et au développement durable. Le CFER Normand-Maurice à Victoriaville a récupéré 437 tonnes d'accessoires de lignes d'Hydro-Québec en 2013. Les pièces en bon état ont été réusinées et réemployées, tandis que les pièces endommagées ont été recyclées.

Vidéo : Gestion écoresponsable du matériel informatique excédentaire

Hydro-Québec dispose d’un parc informatique de près 25 000 appareils. Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan d’action de développement durable, l’entreprise s’est engagée à poursuivre le réemploi et le recyclage de ses matières résiduelles, ce qui comprend le matériel informatique en fin de vie. À cet effet, elle confie à la firme AFFI, après effacement des données, son matériel informatique excédentaire. Chaque année, près de 5 500 ordinateurs de table et portables sont remis à cette entreprise d’économie sociale – 450 employés, dont 83 % à mobilité réduite – pour réemploi ou recyclage.