Mesures de prévention à mettre en œuvre par les fournisseurs

Ces mesures visent l’ensemble des contrats en cours et des appels au marché, tant sur le plan des activités de construction que sur celui des biens et services professionnels.

Port du masque de procédure obligatoire

Dès le 18 juillet, afin de se conformer au décret gouvernemental, tout employé d’un fournisseur qui se présente dans un établissement d’Hydro-Québec (bâtiments, installations couvertes, centrales, etc.) ou sur un chantier, y compris les résidences en régions éloignées et les roulottes, doit porter un masque de procédure dans les halls d’entrée, les aires d’accueil, les aires de circulation, les cafétérias et les ascenseurs, que la distanciation physique de deux mètres soit possible ou non. Nous comptons sur votre collaboration pour respecter cette mesure.

En milieu de travail, lorsque la distance de deux mètres ne peut être respectée, l’employé doit porter le masque de procédure ET une protection oculaire (lunettes de protection ou visière).

Mesures d’isolement des travailleurs

Il incombe au fournisseur de prendre toutes les mesures nécessaires à l’égard de son personnel, conformément aux directives fournies par le gouvernement et la CNESST, notamment sur le plan de l’isolement des employés qui ressentent des symptômes associés au virus.

Si vous ou l’un de vos employés êtes dans l’une ou l’autre des situations décrites ci-après, vous devez immédiatement vous isoler :

  1. L’employé présente l’un ou plusieurs des principaux symptômes de la COVID-19 :
    • Fièvre (qui atteint ou dépasse 38,0°C ou 100,4°F)
    • Toux inhabituelle
    • Difficultés respiratoires
    • Perte soudaine d’odorat ou de goût sans congestion nasale
    • OU
      L’employé présente au moins deux des six symptômes* suivants :

    • Fatigue intense inhabituelle sans raison évidente
    • Douleurs musculaires ou courbatures inhabituelles sans raison évidente
    • Mal de tête inhabituel
    • Perte d’appétit
    • Nausées, vomissements ou diarrhée dans les douze dernières heures
    • Mal de gorge sans raison évidente
    • * Par exemple : nausées = un symptôme ; nausées + diarrhée = un symptôme ; nausées + mal de tête inhabituel = deux symptômes

  2. L’employé ou un membre de son foyer a reçu un résultat positif à la suite d’un test de dépistage de la COVID-19.
  3. L’employé a eu un contact étroit avec une personne atteinte de la COVID-19 et non guérie.
  4. La Santé publique a recommandé à l’employé de s’isoler.
  5. L’employé a voyagé à l’extérieur du pays dans les quatorze derniers jours.
  6. De plus, le critère d’exclusion suivant s’ajoute si un employé doit se rendre dans une résidence ou dans un campement d’Hydro-Québec :

  7. Un membre de son foyer ou une personne avec qui il a eu un contact étroit présente les symptômes indiqués plus haut ET est en attente du résultat d’un test de dépistage de la COVID-19.

Dès qu’un employé répond « oui » à l’une des situations décrites ci-dessus, il doit informer le gestionnaire d’Hydro‑Québec responsable des travaux à effectuer et retourner à la maison.

Employés âgés de 70 ans et plus

Le gouvernement du Québec indique que les personnes âgées de 70 et plus sont les plus à risque de décéder des complications de la Covid-19 et recommande généralement qu’elles demeurent à la maison. Compte tenu de cette recommandation et afin de protéger la santé et la sécurité de ses employés de 70 ans ou plus, Hydro-Québec n’autorise pas ceux-ci à se rendre sur leur lieu de travail.

Si un fournisseur juge qu’un de ses employés qui a 70 ans ou plus est essentiel à la prestation de ses services et que cet employé désire travailler dans un établissement d’Hydro-Québec, il est de la responsabilité du fournisseur de prendre toutes les mesures nécessaires.

Il est donc recommandé notamment et non limitativement que le fournisseur obtienne le consentement de son employé à travailler dans le contexte de la pandémie. Ce consentement devrait porter minimalement sur ce qui suit :

  • L’employé reconnaît avoir été informé des risques concernant la COVID-19 pour les personnes de 70 ans et plus.
  • L’employé accepte librement et volontairement de travailler puisqu’il reconnaît que les risques liés à la COVID-19 constituent un danger pour sa santé, sa sécurité et son intégrité physique.

Hydro-Québec pourra exiger que le fournisseur lui remette ce consentement avant que l’employé se présente dans un de ses établissements.

Autodéclaration de l’état de santé obligatoire

À l’arrivée dans un établissement d’Hydro‑Québec (bâtiments, installations couvertes, centrales, etc.) ou sur un chantier où l’entreprise est maître d’œuvre, le représentant du fournisseur doit faire le point sur son état de santé, selon les éléments précédemment énumérés.

L’autodéclaration doit être faite tous les jours auprès du gestionnaire d’Hydro‑Québec responsable des travaux à effectuer. Elle peut être faite par écrit ou verbalement, selon les modalités convenues (ex. : courriel, texto, formulaire, rencontre quotidienne en début de quart de travail, etc.).

Tout membre du personnel d’un fournisseur est appelé à quitter immédiatement les lieux s’il présente des symptômes associés à la COVID-19 ou s’il a reçu un résultat positif à la suite d’un test de dépistage. S’il a reçu un résultat positif et qu’il a eu un contact étroit avec des employés d’Hydro Québec ou qu’il s’est rendu dans une des installations ou un des chantiers de l’entreprise dans les jours précédents, il doit rapidement aviser le gestionnaire d’Hydro-Québec.

Rassemblements intérieurs

Hydro-Québec recommande la tenue de réunions virtuelles pour les équipes à pied d’œuvre sur le terrain.

Si, pour un motif exceptionnel, un rassemblement est autorisé, les personnes présentes doivent respecter la distanciation physique obligatoire de deux mètres. Le nombre de personnes est déterminé par la capacité de la salle et par les mesures de prévention à suivre.

Transport collectif organisé par Hydro‑Québec

Si, dans le cadre de leur travail, les employés utilisent un moyen de transport offert par l’entreprise (avion, autobus, etc.), leur température sera prise avant l’embarquement. Sur un vol d’Hydro-Québec, la prise de température a lieu lors des déplacements du sud vers le nord. Tout employé ayant de la fièvre (supérieure ou égale à 38,0°C ou à 100,4°F) ne pourra pas utiliser le transport collectif.

Pour des raisons de sécurité, le conducteur d’un véhicule doit porter des lunettes de protection, car la visière ne permet pas de voir les angles morts. En tout temps, il doit s’assurer d’avoir une bonne ventilation dans le véhicule (ouverture des fenêtres ou ventilation mécanique). La « recirculation » d’air est interdite.

Affiche – Consignes avant l’embarquement [PDF 251 Ko]

Autres mesures de prévention

Afin de prévenir la propagation du virus, nous vous demandons de :

  • Respecter, en toutes circonstances, les mesures d’hygiène des mains et l’étiquette respiratoire.
  • Respecter la distanciation sociale de deux mètres lorsque la nature du travail le permet. Si la distanciation ne peut être suivie, des mesures supplémentaires doivent être prises pour protéger les travailleurs.
  • Porter et entretenir les équipements de protection individuelle requis pour effectuer vos activités.
  • Assurer un nettoyage régulier et une désinfection répétée des objets touchés fréquemment (des précisions seront apportées par votre administrateur de contrat, le cas échéant).

Nous vous invitons à consulter le document ci-dessous qui précise les règles mises en place à Hydro‑Québec.

Résumé des mesures de santé-sécurité à prendre dans le cadre de la réalisation des travaux [PDF 260 Ko]

Tout fournisseur ou visiteur ne respectant pas les exigences en santé-sécurité se verra refuser l’accès à nos chantiers ou installations et devra en assumer les conséquences.

Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec le représentant d’Hydro-Québec responsable de l’administration de votre contrat.

Restez informés sur les derniers développements liés à la COVID-19

En tout temps, nous vous invitons à communiquer avec le représentant d’Hydro‑Québec responsable de l’administration de votre contrat si vous avez des questions ou des préoccupations.

Nous vous invitons également à consulter les sites officiels des gouvernements :

Nous vous remercions pour votre collaboration.