Réponses à vos questions

Pour nous joindre

Consultez la foire aux questions pour trouver la réponse aux questions les plus fréquemment posées. Pour toutes autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Marc-Antoine Ruest

Conseiller - Relations avec le milieu

Ligne Info-projets

1 855 845-7417

Pourquoi ce projet est-il nécessaire ?

Ce projet vient soutenir le développement urbain et la croissance constante de l’est de la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), qui comprend la ville de Saint-Augustin-de-Desmaures. Hydro-Québec a récemment ajouté un transformateur au poste Anne-Hébert, situé dans cette municipalité, afin d’alimenter ce secteur, y compris le parc industriel François-Leclerc. Certaines charges peuvent maintenant être transférées du poste de La Suète, à Québec, au poste Anne-Hébert de façon à accroître la stabilité du réseau. Pour ce faire, Hydro-Québec doit construire les massifs de béton souterrains nécessaires au passage des nouvelles lignes de distribution.

Quels sont les avantages de ce projet pour la communauté ?

Ces travaux amélioreront la stabilité du réseau électrique grâce au transfert de certaines charges du poste de La Suète, situé à Québec, au poste Anne-Hébert, situé à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Pourquoi avoir choisi ce tracé ?

Pour convenir du meilleur tracé, Hydro-Québec a fait une analyse rigoureuse reposant sur différents critères.

Quels critères ont été utilisés pour le choix du tracé ?

Plusieurs critères ont été pris en considération dans le choix du tracé :

  • Positionner les nouvelles canalisations en fonction de l’espace disponible dans le sous-sol de la voie publique.
  • Rechercher des emplacements souterrains de moindre encombrement afin de faciliter la construction.
  • Planifier les travaux en harmonie avec les autres chantiers.
  • Réduire le plus possible les nuisances pour les usagers de la route, du transport en commun et des pistes cyclables.
  • Réduire le plus possible la longueur et la sinuosité du tracé pour améliorer l‘efficacité, la durabilité et la fiabilité du réseau.

D’autres variantes de tracé ont-elles été évaluées ?

Différentes variantes de tracé ont été envisagées. Chacune engendrait des impacts sociaux, techniques et environnementaux. Hydro-Québec a également tenu compte de l’évolution prévue du réseau électrique. La solution retenue est celle qui présente le moins d’impacts selon l’ensemble des éléments de comparaison.

Pourquoi n’ai-je pas été informé avant aujourd’hui ?

Le nouveau massif de conduits d’électricité sera construit dans une emprise publique sur toute la longueur de son tracé. Comme il est d’usage pour ce type de travaux, Hydro-Québec a échangé de l’information avec les administrateurs municipaux concernés afin de déterminer les conditions de succès du projet. Les discussions ont été menées de façon transparente et constructive, dans un esprit de collaboration.

Pourquoi Hydro-Québec n’a-t-elle pas consulté les citoyens sur le choix du tracé ?

Le massif de conduits d’électricité sera construit dans une emprise publique. Comme il est d’usage pour ce type de travaux, Hydro-Québec a consulté les administrateurs municipaux concernés afin de déterminer les conditions de succès du projet.

Les principaux impacts du projet consistent en des contraintes de circulation pour les automobilistes durant les travaux. La stratégie de communication retenue par Hydro-Québec consiste à informer les usagers de la route et à améliorer, au besoin, le mode de gestion du chantier.

Aurons-nous moins de pannes ?

Le projet vise surtout à soutenir la croissance de la demande d’énergie de Saint-Augustin-de-Desmaures et des environs. Les nouvelles canalisations permettront de libérer certaines lignes pour répondre à des besoins grandissants dans la partie est de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Pour connaître l’effet précis du projet sur la continuité du service, il faudrait d’abord analyser la fréquence historique des pannes sur un circuit en particulier, en déterminer les causes et évaluer si les nouvelles lignes réduiront la probabilité d’interruption.

Pourquoi construisez-vous une ligne souterraine ?

Il s’agit d’une canalisation de distribution de l’électricité vers les points de consommation. La mise en place d’une ligne aérienne aurait notamment exigé la création d’un corridor de ligne en dehors de l’emprise publique.

Quelle est la tension des câbles électriques qui seront insérés dans les canalisations ?

Les lignes souterraines prévues ont la même tension que les lignes installées sur les poteaux dans les quartiers résidentiels partout au Québec, soit 25 kV. Il ne s’agit pas ici de haute tension.

Pourquoi ne pas construire des lignes aériennes ?

Il est possible de faire passer plusieurs circuits électriques dans une canalisation souterraine, ce qui évite de construire plusieurs lignes aériennes à 25 kV. Cette façon de faire limite le nombre et la superficie des emprises publiques qui seraient occupées par un réseau aérien couvrant plus d’un secteur.

Quand les travaux débuteront-ils ?

Les travaux de construction dureront de mai à novembre 2021. La mise en place des câbles est planifiée pour 2022, mais ces travaux n’entraveront pas la circulation.

Quand seront effectués les travaux ?

La construction se déroulera jusqu’en novembre 2021. Les travaux seront généralement exécutés entre 7 h et 17 h et respecteront la réglementation municipale. Dans des situations exceptionnelles, il est possible que des travaux se déroulent jusqu’à 19 h ou aient lieu le soir et la fin de semaine.

Des bulletins Info-travaux seront diffusés avant le début de la construction auprès des publics concernés. Une ligne téléphonique sera accessible pour obtenir de l’information ou faire des commentaires.

En quoi consistent les travaux ?

Les travaux consistent d’abord dans l’excavation d’une tranchée d’environ 1 m de largeur et 2 m de profondeur. Ils se poursuivent par l’installation des conduits et des chambres de jonction, suivie du coffrage et du bétonnage du massif de canalisations. Les dernières étapes sont la réfection des surfaces et le tirage des conducteurs.

Des interruptions du service électrique sont-elles prévues ?

Aucune interruption de service n’est prévue. Si une interruption devait être nécessaire, les clients touchés en seraient informés à l’avance.

Les accès aux commerces, aux résidences et aux aires de stationnement seront-ils maintenus durant les travaux ?

L’accès aux résidences et aux commerces sera maintenu durant les travaux.

Les travaux entraveront-ils la circulation automobile ?

Oui. La circulation sera entravée à certains endroits, mais il sera généralement possible de maintenir une circulation en alternance. L’accès aux entrées sera assuré. La présence de signaleurs contribuera à la fluidité des déplacements.

Si, dans une situation exceptionnelle, des déviations étaient nécessaires, des informations précises seront transmises aux résidents.

La circulation sécuritaire des personnes sera-t-elle assurée ?

Oui. La circulation sécuritaire des piétons, des cyclistes et des personnes à mobilité réduite sera assurée aux abords du chantier. Par exemple, des plaques d’acier et des clôtures seront installées aux endroits nécessaires.

Hydro-Québec mettra en place une signalisation appropriée destinée aux usagers des voies publiques occupées par le chantier afin d’assurer la circulation sécuritaire de chacun.

Comment les résidents seront-ils informés des entraves et des déviations durant le chantier ?

Nous communiquerons les informations pertinentes aux résidents à l’aide de panneaux de signalisation et de correspondance aux principales étapes des travaux. Nous maintiendrons des échanges réguliers avec les résidents du secteur touché afin de convenir des moyens de réduire les impacts sur la circulation locale.

Le trottoir construit sur la route Tessier sera-t-il plus élevé que la bordure de rue existante ?

Le trottoir sera à la même hauteur que la bordure existante. La configuration des ouvrages permettra l’écoulement des eaux vers les canalisations municipales en place.

Quelles déviations sont prévues ?

Si des déviations sont nécessaires, nous vous en informerons en temps opportun.

La piste cyclable est-elle touchée par les travaux ?

Oui. La piste cyclable du côté ouest de la route Tessier sera temporairement inutilisable durant les travaux sur cette route. Une signalisation claire sera mise en place pour diriger les usagers vers un trajet sécuritaire.

La circulation de véhicules lourds sera-t-elle importante ?

Il y aura une circulation de véhicules et d’engins lourds associés aux travaux d’excavation, de bétonnage, de remblayage et de surfaçage. Hydro-Québec mettra en place une signalisation appropriée destinée aux usagers des voies publiques occupées par le chantier afin d’assurer la sécurité de chacun.

Les travaux seront-ils interrompus durant le congé de la construction ?

Ce type de travaux n’est pas assujetti au congé estival de deux semaines des travailleurs de la construction. De façon générale, les entrepreneurs poursuivront les travaux avec des effectifs réduits durant cette période.

Quel sera l’impact des travaux sur la route Tessier sur la présence des arbres matures dans le secteur ?

Hydro-Québec a déterminé le tracé du massif sous la route Tessier de façon à en réduire le plus possible l’impact sur les arbres matures situés en bordure de la route.

Hydro-Québec pourrait-elle compenser financièrement la municipalité au lieu de construire le trottoir projeté sur la route Tessier ?

Il importe de rappeler que le nouveau massif de conduits d’électricité sera construit dans une emprise publique sur toute sa longueur. Hydro-Québec a consulté les administrateurs municipaux concernés afin de déterminer les conditions de succès du projet. La Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a indiqué à Hydro-Québec que la construction d’un trottoir sur la route Tessier faciliterait l’intégration du massif de distribution projeté dans l’emprise publique. Après analyse, Hydro-Québec a accepté d’intégrer la construction du trottoir au projet en raison de son faible impact sur le coût global des travaux. En effet, la nature des travaux projetés et la présence d’un entrepreneur qualifié contribuent à réduire sensiblement les frais additionnels associés à la mise en place du trottoir.

Qui est responsable des travaux de remise en état de la chaussée et des terrains des citoyens en cas de bris causé par les travaux ?

La remise en état de la chaussée et la réparation des bris que pourraient causer les travaux seront effectués par l’entrepreneur mandaté par Hydro-Québec. Dans le cas de la chaussée, les travaux seront conformes à ce qui a été convenu lors des échanges avec la municipalité en sa capacité de gestionnaire de l’emprise publique. Quant aux potentiels bris qui pourraient se produire durant les travaux, Hydro-Québec s’assurera qu’on y remédiera à la satisfaction des citoyens concernés.

Plusieurs arbres matures sont situés à proximité du tracé du massif de distribution. Comment seront-ils protégés ?

Hydro-Québec a dressé l’inventaire des arbres qui devront être protégés pendant les travaux afin de prévenir les dommages et d’assurer leur survie. Ainsi, différentes mesures tenant compte de la nature des travaux réalisés à proximité des arbres seront prises. En voici quelques exemples :

  • Délimitation de la zone de protection des arbres
    Pour gérer la circulation des équipements à l’extérieur des voies carrossables, on pourra installer une clôture le long de la projection au sol de la cime de l’arbres, du côté des travaux à réaliser afin d’éviter de blesser les diverses parties de l’arbre et de diminuer considérablement le tassement du sol et la compaction du système radiculaire.
  • Protection du tronc, du sol et des racines
    Lorsque la machinerie sera utilisée à proximité d’un arbre, on installera des clôtures sur le tronc des arbres pour éviter les blessures mécaniques. Le tronc devra être protégé par des pièces de bois posées sur des bandes de caoutchouc, ou de toute autre matière pouvant absorber les chocs, pour protéger l’écorce.
  • Rehaussement de la couronne
    Le rehaussement de la couronne (cime) d’un arbre peut être requis pour le dégagement vertical de l’aire de travail d’un équipement qui doit fonctionner sous ou à proximité cet arbre. L’élagage de rehaussement de certains arbres facilitera les manœuvres de la machinerie tout en protégeant la cime de l’arbre.
  • Protection des racines lors de l’excavation
    Lorsqu’il faudra excaver le sol sous la couronne d’un arbre ornemental, différentes mesures de protection des racines peuvent être appliquées, selon le diamètre de l’arbre à protéger et la distance par rapport au lieu d’excavation à réaliser. La largeur de l’excavation du côté de l’arbre sera limitée au minimum possible au moyen d’un système d’étançonnement (au besoin).
  • Déplacement et remplacement d’arbres
    On pourrait déplacer temporairement certains petits arbres ou arbustes, le temps que soit construite la canalisation souterraine, pour les remettre en place ou les remplacer après les travaux plutôt que d’appliquer des mesures de protection.
  • Prévenir l’assèchement des racines Il faudra prévenir l’asséchement et la mort des racines exposées lors des travaux. À cette fin, on effectuera un arrosage léger des parois de la tranchée aussitôt que possible, puis on installera des membranes géotextiles ou des toiles de jute fixées au ras des parois et gardées humides en tout temps.

Devrais-je m’inquiéter à propos des champs électromagnétiques ?

Non. La sécurité et la santé des citoyens sont des conditions essentielles à la réalisation de toutes les activités menées par Hydro-Québec. Les champs magnétiques des lignes projetées ne posent aucun risque pour les résidents. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter notre page Web sur les champs électriques et magnétiques.

Est-ce que la présence de conducteurs souterrains à proximité des résidences est sans danger pour la santé des résidents ?

Les champs électriques et magnétiques (CEM) seront faibles et tout à fait sécuritaires. Les lignes n’augmenteront pas le champ magnétique ambiant déjà présent dans les résidences situées à proximité parce qu’elles en seront trop éloignées. Les autorités de santé publique du Québec et du Canada ont récemment conclu que les CEM présents à proximité des lignes électriques étaient sans danger.

Références :

Quel sera l’intensité du champ magnétique auquel les gens seront exposés ?

Concernant le champ magnétique auquel les gens seraient exposés, il est important de préciser entre autres que, grâce à la configuration du massif (3-3-3), l’intensité du champ magnétique diminue très rapidement dès que l’on s’en éloigne. Les résidents de la route Tessier ne seront donc pas plus exposés au champ magnétique qu’ils le sont actuellement, compte tenu du champ ambiant déjà présent dans les résidences (attribuable à la consommation d’électricité).

Le champ électrique de la ligne sera entièrement bloqué par la gaine protectrice entourant les conducteurs souterrains. Pour ce qui est du champ magnétique, il sera faible même directement au-dessus de la ligne souterraine (de l’ordre de 1 microtesla [µT] en moyenne). Ainsi, le champ magnétique devient négligeable à une distance de 8 à 10 m en moyenne des conducteurs enfouis. Même s’il n’y aucune réglementation à ce sujet au Canada, les autorités de santé publique recommandent de ne pas dépasser une intensité de 200 µT pour le grand public et de 1 000 µT pour les travailleurs. Avec une intensité de 1 µT, nous sommes très loin du compte.

Autres références :

Qui est responsable d’un dommage sur mon terrain ?

Les travaux étant effectués dans des emprises publiques, les terrains privés ne devraient pas être endommagés par les travaux. Si un incident engendrait des dommages, le responsable du chantier communiquerait avec le propriétaire concerné pour conclure une entente sur la réparation requise.

Avec qui dois-je communiquer si j’ai des préoccupations ou des questions durant les travaux ?

Il est possible de nous joindre au moyen de la ligne Info-projets : 1 855 845-7417. Laissez un message avec vos coordonnées et nous communiquerons avec vous dans un délai maximal de 24 h.