Des livraisons à faibles émissions de carbone

99 % d’énergie propre

15 interconnexions

32,6 TWh d'exportations nettes d'électricité

36,4 GW de puissance installée hydroélectrique

Les marchés d’exportation d’Hydro-Québec

Hydro-Québec exploite 15 interconnexions avec les marchés voisins du Québec : l’Ontario, le Nouveau-Brunswick, l’État de New York et la Nouvelle-Angleterre.

Capacité totale d’exportation :
près de 6 000 MW

Deux autres interconnexions avec les États-Unis sont actuellement à l’étude :

Exportations nettes d'électricité en 2016

Un total de 32,6 TWh est exporté hors du Québec et principalement en Nouvelle-Angleterre (à 51 %), dans l'état de New York (à 24 %) et en Ontario (à 12 %)

Évolution des prix de l’énergie sur les marchés extérieurs d’Hydro-Québec

On remarque une tendance à la baisse sur le prix de l'électricité et du gaz naturel sur les marchés extérieurs d'Hydro-Québec

Avantages de l’hydroélectricité québécoise pour les marchés voisins

L’hydroélectricité québécoise comporte plusieurs avantages pour les marchés voisins :

  • source continue d’électricité propre et renouvelable ;
  • énergie mobilisable à la demande ;
  • approvisionnement fiable, à l’abri de la volatilité et des incertitudes du marché des combustibles ;
  • prix concurrentiels et stables ;
  • faibles émissions de gaz à effet de serre.

Les exportations d’Hydro-Québec favorisent également le développement d’autres énergies renouvelables dans le nord-est de l’Amérique du Nord. En effet, parce qu’elle est à la fois continue et mobilisable à la demande, l’hydroélectricité est la seule énergie renouvelable capable de soutenir l’intégration d’énergies intermittentes comme l’éolien et le solaire. Les pays qui exploitent un parc éolien important doivent disposer d’une puissance de réserve suffisante pour compenser les variations du vent. Or, cette puissance de réserve provient souvent de centrales thermiques.

Foire aux questions

Information complémentaire sur nos exportations.

Foire aux questions exportations