Ce projet, d’une valeur de 12 M$, permettra de compléter l’entreposage du combustible nucléaire irradié dans les installations de Gentilly-2.

Hydro-Québec a complété au printemps 2017 la construction des modules de stockage CANSTOR 10 et 11 dans les installations de Gentilly-2. Ces modules accueilleront les dernières grappes de combustible nucléaire irradié qui séjournent en piscine pour une période d’environ sept ans. D’ici 2020, un total de près de 130 000 grappes de combustible nucléaire irradié seront confinées à l’intérieur des modules. Comme le prévoit actuellement la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN), le transfert des grappes de combustible de Gentilly-2 au site d’entreposage définitif devrait débuter vers 2050 pour se terminer autour de 2064.