Choisir Hydro-Québec, c’est choisir…

L’entreprise en bref

Hydro‑Québec produit, transporte et distribue de l’électricité. Numéro un de l’électricité au Canada et acteur majeur de la filière hydroélectrique mondiale, Hydro‑Québec exploite un vaste réseau de transport à haute tension. Son unique actionnaire est le gouvernement du Québec.

Ventes d’électricité : 209 TWh,
dont 34,8 TWh à l’exportation

Un réseau marqué par la géographie

Fondée en 1944, Hydro‑Québec a décidé très tôt de tirer parti de l’hydrographie québécoise – 3 % des ressources en eau douce de la planète – pour remplir sa mission de service public.

Comme le potentiel hydraulique du Québec se concentre dans le nord de la province, alors que la population se trouve majoritairement dans le sud, l’entreprise a dû relever deux immenses défis. D’une part, la construction de grandes installations hydroélectriques en régions éloignées, où la température peut atteindre -40 °C. D’autre part, le déploiement d’un réseau de transport qui s’étend sur 34 300 kilomètres. Cette double contrainte l’a amenée à multiplier les innovations et les prouesses techniques.

Aujourd’hui, le réseau d’Hydro‑Québec fournit une alimentation électrique fiable à plus de quatre millions de clients québécois et achemine des volumes d’électricité importants vers les marchés de gros du nord‑est des États‑Unis et des provinces canadiennes voisines.

Exportations d’électricité

Chiffres clés* (2019)

Actif : 78,6 G$

Bénéfice net : 2,9 G$

Portefeuille énergétique : plus de 99 % d’énergies renouvelables

Intégration de 3 900 MW d’énergie éolienne

34 802 km de lignes haute tension

Marché québécois : 4,4 millions de clients

Capacité de production : 37 243 MW

Nombre d’employés : 19 477

15 interconnexions

Tarif résidentiel : 7,30 ¢/kWh** (le plus bas d’Amérique du Nord)

* Données financières exprimées en dollars canadiens. ** Tarif en vigueur le 1er avril 2019 pour une consommation de 1 000 kWh par mois (taxes en sus). La Loi visant à simplifier le processus d’établissement des tarifs de distribution d’électricité, adoptée en décembre 2019, prévoit un gel tarifaire jusqu’au 31 mars 2021.