Au niveau de l'atome

Des électrons qui « vibrent »

Pour mieux comprendre le phénomène de l'électricité, il faut l’analyser à l’échelle de l'atome. Toute la matière (air, eau, êtres vivants...) est formée d'atomes. Et les atomes sont si petits qu’il faut en mettre plus d'un million côte à côte pour atteindre la largeur d'un seul cheveu.

Ce que nous appelons communément électricité est en réalité de l’énergie électrique. Pour comprendre son comportement, il faut pénétrer dans la structure de la matière.

L'atome est constitué d'un noyau entouré d’un nombre précis d'électrons. Un électron est une particule à charge négative qui tourne autour de son noyau un peu comme un satellite autour de la Terre. Dans certains métaux, tels que le cuivre et l'aluminium, les atomes peuvent facilement s’échanger leurs électrons ; on dit de ces métaux qu’ils sont conducteurs.

D’autres substances, comme la céramique, ont des atomes qui ne partagent pas facilement leurs électrons ; on dit de ces substances qu’elles sont isolantes.

Lorsqu’on déplace un aimant à proximité d’un fil métallique, en cuivre par exemple, on crée un mouvement d’électrons dans ce fil. Et lorsque des électrons se déplacent, on dit qu’il y a courant électrique. C’est l’effet domino de ce mouvement d’électrons le long d’un conducteur qui permet de faire circuler l’énergie électrique jusque chez vous.

© Hydro-Québec, 1996-2017. Tous droits réservés.

Logo Hydro-Québec