Centrales solaires de La Citière et de l’IREQ

En février 2019, Hydro-Québec a déposé auprès du gouvernement du Québec les demandes d’autorisation nécessaires à la construction de deux centrales photovoltaïques, d’une puissance installée totale inférieure à 10 MW. Les emplacements retenus pour la construction des centrales projetées sont des terrains appartenant à Hydro-Québec, situés à Varennes (Centre de recherche d’Hydro-Québec) et à La Prairie (emplacement de l’ancienne centrale thermique de La Citière). Ces terrains défrichés sont situés dans des zones industrielles, loin des zones urbaines, ce qui favorise une intégration harmonieuse dans le milieu d’accueil. Les impacts sur l’environnement et sur la population sont donc très limités.

Hydro-Québec a reçu toutes les autorisations nécessaires pour la construction de ces deux centrales et, au terme d’un appel de propositions, a octroyé un contrat de type clés en main à un entrepreneur (Borea Construction) pour l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction. L’ingénierie détaillée des centrales a débuté à l’automne 2019 et l’affectation de travailleurs aux chantiers s’est effectuée au printemps 2020, pour une mise en service en fin d’année 2020.

Calendrier de réalisation

  • Réception des autorisations gouvernementales Automne 2019
  • Ingénierie détaillée Novembre 2019 à mai 2020
  • Construction Mai 2020 à novembre 2020
  • Préparation de l’emplacement, terrassement, chemin d’accès Mai à juin 2020
  • Installation des équipements de production et du poste de départ Juin à novembre 2020
  • Mise en service Décembre 2020

Séquence générique des activités de construction d’une centrale photovoltaïque

  1. Mise en place des installations temporaires de chantier
  2. Travaux de terrassement et de gestion des eaux du site
  3. Construction des infrastructures civiles permanentes (chemin d’accès, clôtures)
  4. Installation du câblage électrique souterrain
  5. Mise en place des pieux, des supports et des panneaux photovoltaïques
  6. Installation des équipements électriques et du poste de départ
  7. Retrait des installations temporaires et remise en état des lieux

Caractéristiques techniques des centrales

Centrale située sur les terrains du Centre de recherche d’Hydro-Québec

  • Ville
    Varennes (MRC de Marguerite-D’Youville, en Montérégie)
  • Superficie
    5,6 ha (56 000 m2), soit environ dix terrains de football américain
  • Puissance installée
    1,5 MW
  • Panneaux et supports
    4 620 panneaux monofaces et bifaces, installés sur des supports fixes et des suiveurs à axe simple
  • Raccordement
    Au réseau de distribution à 25 kV par le poste de Varennes

Centrale située à l’emplacement de l’ancienne centrale thermique de La Citière

  • Ville
    La Prairie (MRC de Roussillon, en Montérégie)
  • Superficie
    15 ha (150 000 m2), soit environ 28 terrains de football américain
  • Puissance installée
    8 MW
  • Panneaux et supports
    25 740 panneaux bifaces (dont 4 316 fabriqués au Québec) installés sur des supports fixes
  • Raccordement
    Au réseau de distribution à 25 kV par le poste de Roussillon

En février 2019, Hydro-Québec a déposé auprès du gouvernement du Québec les demandes d’autorisation nécessaires pour la construction de deux centrales solaires, d’une puissance installée totale inférieure à 10 MW. Les emplacements retenus pour la construction des centrales projetées sont des terrains appartenant à Hydro-Québec, situés à Varennes (Centre de recherche d’Hydro-Québec) et à La Prairie (emplacement de l’ancienne centrale thermique de La Citière). Ces terrains défrichés sont situés dans des zones industrielles, loin des zones urbaines, ce qui favorise une intégration harmonieuse dans le milieu d’accueil. Les impacts sur l’environnement et sur la population sont donc très limités.

Hydro-Québec a reçu toutes les autorisations nécessaires pour la construction de ces deux centrales et, au terme d’un appel de propositions, a octroyé un contrat de type clés en main à un entrepreneur (Borea Construction) pour l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction. L’ingénierie détaillée des centrales a débuté à l’automne 2019 et l’affectation de travailleurs aux chantiers s’est effectuée au printemps 2020, pour une mise en service en fin d’année 2020.

Calendrier de réalisation

  • Réception des autorisations gouvernementales Automne 2019
  • Ingénierie détaillée Novembre 2019 à mai 2020
  • Construction Mai 2020 à novembre 2020
  • Préparation de l’emplacement, terrassement, chemin d’accès Mai à juin 2020
  • Installation des équipements de production et du poste de départ Juin à novembre 2020
  • Mise en service Décembre 2020

Séquence générique des activités de construction d’une centrale photovoltaïque

  1. Mise en place des installations temporaires de chantier
  2. Travaux de terrassement et de gestion des eaux du site
  3. Construction des infrastructures civiles permanentes (chemin d’accès, clôtures)
  4. Installation du câblage électrique souterrain
  5. Mise en place des pieux, des supports et des panneaux photovoltaïques
  6. Installation des équipements électriques et du poste de départ
  7. Retrait des installations temporaires et remise en état des lieux

Cliquez sur l’icône + / - pour agrandir ou réduire la carte
Consultez la légende pour connaître les éléments de la carte et les installations du projet

Caractéristiques techniques des centrales

Centrale située sur les terrains du Centre de recherche d’Hydro-Québec

  • Ville
    Varennes (MRC de Marguerite-D’Youville, en Montérégie)
  • Superficie
    5,6 ha (56 000 m2), soit environ dix terrains de football américain
  • Puissance installée
    1,5 MW
  • Panneaux et supports
    4 620 panneaux monofaces et bifaces, installés sur des supports fixes et des suiveurs à axe simple
  • Raccordement
    Au réseau de distribution à 25 kV par le poste de Varennes

Centrale située à l’emplacement de l’ancienne centrale thermique de La Citière

  • Ville
    La Prairie (MRC de Roussillon, en Montérégie)
  • Superficie
    15 ha (150 000 m2), soit environ 28 terrains de football américain
  • Puissance installée
    8 MW
  • Panneaux et supports
    25 740 panneaux bifaces (dont 4 316 fabriqués au Québec) installés sur des supports fixes
  • Raccordement
    Au réseau de distribution à 25 kV par le poste de Roussillon