L’équipe de direction est à la fois diversifiée et multidisciplinaire. Son rôle : assurer la gestion des activités de l’entreprise et des risques qui y sont associés. Elle se compose de femmes et d’hommes hautement compétents et fermement engagés envers Hydro-Québec.

Éric Martel
Président–directeur général

Éric Martel a été nommé président-directeur général d’Hydro-Québec le 3 juin 2015. Il est entré en fonction le 6 juillet.

Auparavant, M. Martel était à l’emploi de Bombardier, où il a travaillé de 2002 à mai 2015. Ayant d’abord occupé les fonctions de vice-président, Exploitation – Amérique du Nord à Bombardier Transport, il a joint les rangs de Bombardier Aéronautique en 2005 à titre de vice-président, Programmes Challenger et Usine de Dorval. Il a ensuite occupé plusieurs postes de direction au sein de la division Avions d’affaires, dont celui de vice-président et directeur général responsable des gammes de produits Challenger et Global.

En 2008, il a été nommé vice-président, Qualité, Système atteindre l’excellence et Transformation. À ce titre, il a notamment instauré une solide culture qualité dans l’ensemble de l’organisation. Deux ans plus tard, il est devenu vice-président principal, Bombardier Avions commerciaux.

En 2011, M. Martel a été promu président, Services à la clientèle et Avions spécialisés et amphibies. Sous sa direction, l’équipe des Services à la clientèle a étendu son réseau international avec l’ouverture de bureaux régionaux à Singapour, à São Paulo, à Sydney, à Shanghai, à Moscou et à Johannesburg. Parallèlement, M. Martel a piloté la mise en place d’un centre de service à Singapour et a lancé la construction d’un centre semblable à Tianjin, en Chine. En janvier 2014, il a été nommé président, Bombardier Avions d’affaires. À ce titre, il dirigeait quelque 12 000 employés répartis dans le monde entier.

Avant de se joindre à Bombardier, M. Martel a travaillé pour des entreprises de renommée internationale, telles que Pratt & Whitney et Rolls Royce, dans le domaine de l’aéronautique, ainsi que Procter & Gamble et Kraft Foods.

Éric Martel a obtenu un baccalauréat en génie électrique de l’Université Laval en 1991. Il siège au conseil du Partenariat mondial pour l’électricité durable et est président de la Communauté électrique du Forum économique mondial. Il est très actif auprès de Centraide du Grand Montréal depuis le début des années 2000.

Lise Croteau, FCPA, CPA, ASC
Vice-présidente exécutive et chef de la direction financière

Lise Croteau est vice-présidente exécutive et chef de la direction financière d’Hydro-Québec depuis 2015. Auparavant, elle a occupé les fonctions de vice-présidente – Comptabilité et contrôle pendant sept ans. Mme Croteau est notamment chargée d’orienter, de développer et d’encadrer les activités de comptabilité financière, réglementaire et de gestion, de même que les activités de planification budgétaire, de fiscalité, de contrôle et de gestion des risques de l’ensemble de l’entreprise. De plus, elle est responsable de la préparation des états et rapports financiers d’Hydro-Québec.

De mai à juillet 2015, Mme Croteau a également assuré les fonctions de présidente-directrice générale par intérim d’Hydro-Québec, devenant ainsi la première femme à diriger l’entreprise. Pendant cette période, elle a représenté la Direction au sein du Conseil d’administration.

Lise Croteau a amorcé sa carrière en 1982 au sein du cabinet comptable Bélanger Hébert (aujourd’hui Raymond Chabot Grant Thornton). En 1985, elle a joint les rangs du cabinet Charette, Fortier, Hawey/Touche Ross (aujourd’hui Deloitte), où elle était responsable de dossiers de vérification. Entrée au service d’Hydro-Québec en 1986, Mme Croteau a occupé plusieurs postes de gestion dans des domaines variés de la comptabilité. En 2004, elle a été nommée contrôleure – une première pour les femmes à Hydro-Québec. À ce titre, elle a piloté la mise en œuvre de nouvelles normes comptables souvent complexes et a aussi participé à leur évolution, tout en assurant la mise en place de systèmes de contrôle rigoureux.

Comptable professionnelle agréée depuis 1984, Lise Croteau détient un baccalauréat en administration des affaires de l’Université de Sherbrooke. En 2008, elle s’est vu décerner le titre de Fellow de l’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec (FCPA, FCA) en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la profession. En 2016, elle a été reçue administratrice de sociétés certifiée (ASC). La même année, le Réseau des femmes exécutives (Women’s Executive Network ou WXN) l’a nommée au palmarès des cent femmes les plus influentes du Canada en lui attribuant l’un des prestigieux prix Top 100, qui soulignent les qualités de leader et les accomplissements remarquables de Canadiennes de tous les horizons. Ses réalisations professionnelles ont aussi été reconnues en 2017 par Financial Executives International Canada (FEI Canada – Section Québec), qui lui a décerné le prix As de la finance dans la catégorie « Dirigeant financier d’une grande entreprise ». Mme  Croteau est la première dirigeante d’une société d’État à remporter un tel prix et la première femme à se distinguer dans cette catégorie. Outre ses fonctions de dirigeante, elle demeure très engagée dans la formation de son personnel ainsi que dans le développement et la promotion de femmes en gestion.

Par ailleurs, Mme Croteau met son expertise en gestion et en finances au service de la collectivité. Elle siège au conseil d’administration du Musée des beaux-arts de Montréal, notamment à titre de présidente du comité d’audit et d’administration financière. Elle est membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal et de son comité d’audit. Elle est également administratrice et gouverneure de la Fondation de recherche en administration de l’Université de Sherbrooke (FRAUS).

Richard Cacchione, FCPA, FCGA
Président d’Hydro-Québec Production

En avril 2005, Richard Cacchione a été nommé président d’Hydro-Québec Production. Il s’est joint à Hydro-Québec en juin 2002 en tant que président d’Hydro-Québec Équipement. De 2003 à 2005, il a aussi été président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James.

À titre de président d’Hydro-Québec Production, il dirige l’ensemble des activités de production, qu’il s’agisse de l’exploitation des centrales ou des projets de développement. Les ventes et le courtage de l’électricité sur les marchés de gros relèvent également de lui. Avant d’assumer ces fonctions, il avait été responsable des activités d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction liées aux projets d’équipement réalisés au sud du 49e  parallèle, en tant que président d’Hydro-Québec Équipement, puis aux projets réalisés au nord du 49e parallèle, en sa qualité de président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James.

De 1999 à 2002, Richard Cacchione a œuvré dans diverses entreprises du secteur des nouvelles technologies. De 1992 à 1999, il a été à l’emploi de la société Aéroports de Montréal (ADM). Il a successivement été vice-président aux finances et à l’administration, président et chef de l’exploitation de la filiale ADM-Capital, ainsi que vice-président exécutif à l’exploitation et au marketing, puis président de cette société.

De 1984 à 1992, il a œuvré au sein du Groupe Lavalin où il a successivement été directeur des finances, directeur de l’administration et des finances, ainsi que vice-président à l’administration et trésorier. Il a précédemment occupé différentes fonctions auprès d’entreprises telles Brown Boveri Canada, Équipements Rocbec, la Coopérative fédérée du Québec et Raymond Chabot Martin Paré.

Richard Cacchione a obtenu, en 1978, un diplôme en sciences comptables de l’Université du Québec à Montréal. L’Ordre des comptables professionnels agréés du Québec lui a accordé le titre honorifique de FCGA et CPA Canada, celui de FCPA.

En plus d’être membre de ces associations, il siège aux conseils d’administration de la Fondation de Polytechnique Montréal et de la Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Il est également actif au sein d’autres œuvres caritatives.

Marc Boucher
Président Hydro-Québec TransÉnergie

Marc Boucher s’est joint à Hydro-Québec en juin 2016 à titre de président d’Hydro-Québec TransÉnergie. Cette division exploite et développe le plus vaste réseau de transport d’électricité de l’Amérique du Nord, avec quelque 34 000 kilomètres de lignes. Elle commercialise les capacités de transit et gère les mouvements d’énergie sur le territoire québécois. Son actif s’élève à plus de 21 milliards de dollars et son chiffre d’affaires, à plus de 3 milliards.

Ingénieur mécanique, M. Boucher œuvre dans les domaines du transport et de l’aéronautique depuis plus de 25 ans. Après quelques années de service pour l’Aviation royale canadienne à titre d’officier responsable de la maintenance des aéronefs CF-18, il a travaillé chez Bombardier où il a occupé différents postes de direction stratégiques. Il a notamment participé, à titre de vice-président – Exploitation, au processus menant à l’établissement de l’entreprise au Mexique, où il dirigeait 24 500 employés. Il a également travaillé en Allemagne de 2014 à 2016 à titre de haut responsable d’un mandat visant l’amélioration de la gestion de projets et de la qualité pour la division Transport. Au cours de sa carrière, il a acquis une solide expérience en exploitation, en performance organisationnelle ainsi qu’en réalisation de projets internationaux complexes et de grande envergure.

Boucher a obtenu un baccalauréat en génie mécanique (1991) de l’Université Laval, à Québec, et un certificat d’études universitaires supérieures en ingénierie aéronautique (1992) de l’École de technologie et du génie aérospatial des Forces canadiennes.

Marc Boucher siège au conseil d’administration de Northeast Power Coordination Council Inc. (NPCC), à New York, aux États-Unis.

Boucher participe à plusieurs activités au sein de la collectivité, notamment à titre de président d’honneur du Festival Olympiques spéciaux Québec 2017 et de président de la campagne d’entreprise de la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer. Il siège également au conseil d’administration du Théâtre du Nouveau Monde.

David Murray
Président d’Hydro-Québec Distribution

David Murray exerce les fonctions de président d’Hydro-Québec Distribution depuis septembre 2016. La division dont il est responsable assure un approvisionnement en électricité fiable sur le marché québécois au moyen d’un réseau comportant plus de 112 000 kilomètres de lignes. Elle compte 6 000 employés qui desservent 4 millions de clients répartis sur l’ensemble du territoire du Québec.

D’octobre 2015 à septembre 2016, M.  Murray a été vice-président – Technologies de l’information et des communications à Hydro-Québec. À ce titre, il était responsable des activités liées à l’informatique et aux télécommunications.

 Murray possède plus de 20 ans d’expérience au sein de grandes entreprises, soit Bombardier, Flextronics, Nortel Networks et Rolls Royce. Leader dynamique et mobilisateur, il a été au cœur de plusieurs transformations organisationnelles comportant la mise en œuvre de progiciels de gestion intégrés et autres outils technologiques conçus pour améliorer l’efficacité et la productivité.

Avant de se joindre à Hydro-Québec, M. Murray a occupé de nombreux postes de direction stratégiques à Bombardier Aéronautique, où il a notamment participé à la mise sur pied de l’unité Bombardier Avions d’affaires. De mars 2014 à septembre 2015, il a agi en tant que vice-président et directeur général responsable des programmes Learjet 70 et 75 ainsi que de l’usine Learjet de Witchita, au Kansas. Membre exécutif de l’Aeronautical Industries Association of America et représentant de la General Aviation Manufacturing Association, il était également chargé des relations de Bombardier avec les autorités gouvernementales du Kansas.

 Murray siège au conseil d’administration de Centraide du Grand Montréal et de la Caisse Desjardins Hydro. Il est également gouverneur au sein du Mouvement québécois de la qualité.

 Murray a obtenu un baccalauréat en administration des affaires de HEC Montréal en 1992.

Réal Laporte
Président d’Hydro-Québec Innovation, équipement et services partagés
Président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James

M. Laporte a été nommé président d’Hydro-Québec Innovation, équipement et services partagés et responsable des activités de l’Institut de recherche d’Hydro-Québec (IREQ) en septembre 2016. Il a également été reconduit dans son rôle de président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James.

M. Laporte était auparavant président d’Hydro-Québec Équipement et services partagés et président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James. Il était responsable de la réalisation des projets de construction et de réfection des installations de production et de transport d’énergie d’Hydro-Québec, depuis avril 2005, et de l’exploitation du centre de services partagés de l’entreprise, depuis janvier 2010.

Entré à Hydro-Québec en 1988, M.  Laporte a supervisé plusieurs chantiers, études et projets d’infrastructures. Il avait auparavant occupé divers emplois au sein d’entreprises de construction.

Il est titulaire d’un baccalauréat en construction civile de l’École de technologie supérieure et d’un diplôme de maîtrise en gestion de projets de l’Université du Québec à Montréal. Il compte plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la gestion et du développement de projets d'envergure.

Johanne Duhaime
Vice-présidente – Technologies de l’information et des communications

Johanne Duhaime est vice-présidente – Technologies de l’information et des communications à Hydro-Québec depuis septembre 2016. À ce titre, elle est responsable des activités liées à l’informatique et aux télécommunications, à savoir, notamment, celles qui touchent la performance et la stabilité des systèmes, l’architecture d’entreprise, la gouvernance, la maintenance et la gestion du portefeuille de projets.

Mme Duhaime compte plus de 30 ans d’expérience dans les domaines des technologies de l’information et de l’exploitation au sein de grandes entreprises. Elle a occupé le poste de vice-présidente – Gestion de la livraison TI dans le groupe Particuliers, Entreprises, Marketing et Opérations de la Banque Nationale, de même que différents postes de direction à Cognicase et à Hydro Québec.

Gestionnaire chevronnée, Mme Duhaime s’est distinguée en créant des équipes de travail dynamiques et en menant à bien des projets de transformation axés sur l’efficience des processus et l’allégement des méthodes de travail afin d’apporter une valeur ajoutée aux organisations. Elle a également piloté de nombreux projets technologiques d’envergure et a contribué à la refonte de grands systèmes transactionnels.

Johanne Duhaime détient un MBA pour cadres de l’UQAM ainsi qu’un certificat en administration des affaires de l’Université McGill.

Engagée dans la collectivité, Mme Duhaime est membre du conseil d’administration d’Olympiques spéciaux Québec et mentor dans le cadre du programme de parrainage professionnel d’Hydro-Québec destiné aux nouveaux arrivants. Elle est responsable de la campagne Centraide des employés et des retraités d’Hydro-Québec depuis 2017.

Nathalie Dubois
Vice-présidente – Ressources humaines

Nathalie Dubois exerce les fonctions de vice-présidente – Ressources humaines d’Hydro-Québec depuis juin 2017. À ce titre, elle est responsable de l’acquisition de talents, de la rémunération globale, du développement des compétences, des relations du travail, de la performance organisationnelle ainsi que de la sécurité des tiers et des actifs de l’entreprise, y compris de la sécurité des technologies de l’information et des communications. Elle a également pour mandat de soutenir l’évolution de l’entreprise.

Mme Dubois cumule près de trente années d’expérience en ressources humaines, au cours desquelles elle a mené à bien plusieurs projets d’envergure en changement continu et en transformation des activités. Elle a travaillé vingt ans dans le secteur manufacturier, d’abord à General Motors du Canada, où elle était chargée de mettre au point des processus opérationnels, d’améliorer les relations de travail et de résoudre les problèmes de production afin d’accroître la productivité, puis à Pratt & Whitney Canada, où elle a notamment occupé les postes de directrice des RH, Exploitation, et de directrice principale des RH, Après-marché – Services client. De plus, elle a œuvré deux ans au sein du Cirque du Soleil en tant que directrice des RH et adjointe au vice-président, RH.

Mme Dubois est entrée à Hydro-Québec en 2011 à titre de directrice des Ressources humaines à Hydro-Québec Distribution. Nommée directrice – Services opérationnels en ressources humaines en 2012, elle a mis en place et supervisé un centre de services RH chargé d’offrir des services de qualité aux quelque 20 000 employés de l’entreprise. En 2016, elle a accepté le poste de vice-présidente, Centre de services en ressources humaines et d’officier RH (dans le secteur de l’assurance de dommages) au Mouvement Desjardins.

Titulaire d’un baccalauréat en relations industrielles de l’Université de Montréal, Nathalie Dubois a également suivi divers programmes de formation, dont le Programme pour cadres de l’Université Queen’s et le programme de certification ACE. Elle est membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec.

Élise Proulx
Vice-présidente – Communications et affaires gouvernementales

Élise Proulx assure les fonctions de vice-présidente – Communications et affaires gouvernementales d’Hydro-Québec depuis janvier 2017. À ce titre, elle est responsable des communications internes et externes, des affaires publiques et gouvernementales, du marketing ainsi que des relations avec les collectivités.

Gestionnaire aguerrie avec plus de vingt ans d’expérience, Mme Proulx est entrée à Hydro-Québec en 2013 à titre de directrice – Communications. Auparavant, elle avait fondé et dirigé son propre cabinet de relations publiques et s’était rapidement distinguée par son leadership, son esprit d’équipe et sa rigueur intellectuelle. Elle a conseillé de nombreux dirigeants d’entreprises publiques et privées dans divers secteurs, comme la culture, les produits de luxe et le service à la clientèle, ainsi que plusieurs municipalités régionales de comté et municipalités du Québec. Avant de devenir entrepreneure, elle avait géré le service des communications d’Hydro Ottawa et été porte-parole et conseillère stratégique à Hydro-Québec.

Élise Proulx est titulaire d’un baccalauréat en communication (relations publiques) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ainsi que d’un MBA pour cadres de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM. Elle est également sommelière certifiée, pour son propre plaisir. Par ailleurs, elle siège au conseil d’administration de l’Association canadienne de l’électricité, de Montréal International, de l’Orchestre symphonique de Montréal et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Stella Leney, Ad. E.
Vice-présidente – Affaires corporatives et secrétaire générale

Stella Leney est vice-présidente – Affaires corporatives et secrétaire générale d’Hydro-Québec depuis janvier 2017. À ce titre, elle est notamment responsable de l’éthique, de l’accès à l’information, de l’environnement, du développement durable et de la gestion documentaire. Elle est responsable de la gouvernance et du soutien des activités du Conseil d’administration et de ses comités ainsi que des filiales d’Hydro-Québec. De plus, Mme Leney est présidente du Conseil d’administration de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement.

Entrée à Hydro-Québec en 1982, Mme Leney a travaillé jusqu’en 1993 dans le domaine du droit de l’environnement, assurant de surcroît la liaison avec les organismes gouvernementaux. Durant cette période, elle a aussi agi comme porte-parole d’Hydro-Québec dans le cadre de différents projets hydroélectriques. En 1993, Mme Leney est devenue secrétaire adjointe d’Hydro-Québec.

De 2004 à 2016, Mme Leney a également rempli les fonctions de directrice principale – Environnement et affaires corporatives. Elle a notamment supervisé les dossiers liés à l’environnement, dirigé le secrétariat général d’Hydro-Québec et été responsable de l’accès à l’information, de l’éthique et de la protection des renseignements personnels.

Stella Leney a obtenu un baccalauréat en sciences juridiques de l’Université du Québec à Montréal en 1978, puis un diplôme en sciences administratives de l’Université McGill en 1982. Elle est également accréditée par l’Institut des administrateurs de sociétés depuis juin 2008. Elle est membre du Barreau du Québec, qui lui a conféré la distinction Avocate émérite en 2016.

Mme Leney est présidente du conseil d’administration du Théâtre d’Aujourd’hui. Elle siège aussi aux conseils d’administration de l’Institut Hydro-Québec en environnement, développement et société – Université Laval, du Conseil patronal de l’environnement du Québec et de la Fondation Espace pour la vie.

Sandro Cellucci.
Avocat en chef et vice-président – Affaires juridiques

Sandro Cellucci occupe les fonctions d’avocat en chef et de vice-président – Affaires juridiques à Hydro-Québec depuis avril 2017. Outre ses responsabilités de gestion, il a pour mandat de conseiller la Haute direction à l’égard de toutes les sphères d’activité de l’entreprise, notamment dans le cadre des litiges majeurs auxquels celle-ci est confrontée.

M. Cellucci est également vice-président – Affaires juridiques et conformité des filiales américaines H.Q. Energy Services (U.S.) Inc. et Hydro Renewable Energy Inc. À ce titre, il représente Hydro-Québec auprès de la Federal Energy Regulatory Commission (FERC).

Sandro Cellucci s’est joint à Hydro-Québec en 2005 à titre d’avocat dans le secteur des transactions énergétiques sur les marchés externes. Auparavant, il a œuvré sept ans en droit des sociétés et en droit commercial chez Ogilvy Renault (maintenant Norton Rose Fulbright).

M. Cellucci est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat en finance de HEC Montréal. Il a été finaliste dans la catégorie Chef des affaires juridiques de l’année dans le cadre du Gala des Prix ZSA des conseillers juridiques du Québec en 2016, puis dans la catégorie Gestion des litiges dans le cadre des 2017 Canadian General Counsel Awards.

Jean-Hugues Lafleur
Vice-président – Financement, trésorerie et caisse de retraite

Jean-Hugues Lafleur a été nommé vice-président – Financement, trésorerie et caisse de retraite en septembre 2008. Il s’est joint à Hydro-Québec en 1991 et y a occupé divers postes de gestion.

Lafleur détient un baccalauréat en administration de l’Université du Québec à Hull et une maîtrise en finances de l’Université de Sherbrooke.

Il amorce sa carrière auprès de la société Lévesque Beaubien, courtier en valeurs mobilières (maintenant Financière Banque Nationale). À la fin des années 1980, il est également chargé de cours en gestion de portefeuilles à l’Université du Québec à Hull.

Après son entrée à Hydro-Québec au début des années 1990, il occupe divers postes en finances dont celui de gestionnaire des matières premières. En 1996, il devient chef de la gestion des risques financiers. Il est nommé directeur des marchés financiers et trésorier adjoint à la direction principale du financement et de la trésorerie deux ans plus tard. En 2007, il accède au poste de trésorier de la Société, puis est nommé vice-président – Financement, trésorerie et caisse de retraite en septembre 2008. À ce titre, il est responsable du financement de l’entreprise et de la trésorerie, du régime de retraite d’Hydro-Québec ainsi que des technologies de l’information qui soutiennent les applications financières et comptables.

Il est également président du conseil d’administration et président-directeur général d’Hydro-Québec CapiTech, filiale à part entière de l’entreprise.

En plus de siéger au conseil d’administration des Jeunes entreprises du Québec depuis 2005, Jean-Hugues Lafleur a été président de la Campagne 2009 de la Fondation Ressources-Jeunesse.

Michel Ménard
Vice-président – Transformation, santé et sécurité

Michel Ménard a été nommé vice-président – Transformation, santé et sécurité d’Hydro-Québec en janvier 2017. À ce titre, il pilote le projet d’évolution de la culture de l’entreprise et est responsable de la santé et de la sécurité du travail.

Entré à Hydro-Québec en 1978 à titre de vérificateur interne à la direction – Projets et construction, M. Ménard a ensuite occupé de nombreux postes dans l’entreprise : chef comptable, chef du contrôle, chef de la vérification des opérations, directeur de l’exploitation dans le Bas–Saint-Laurent, vice-président par intérim – Distribution et services à la clientèle – Région Richelieu, directeur du soutien et de l’expertise en matière de services à la clientèle, directeur du développement et des projets liés aux services à la clientèle, directeur des projets internationaux d’Hydro-Québec Distribution, directeur de territoire au Centre de services partagés et directeur des services immobiliers.

De plus, il a assuré diverses fonctions pour le compte d’Hydro-Québec International, ayant notamment été adjoint au chef de la comptabilité de la société nationale Électricité de Guinée et directeur général de Fortuna, au Panama.

De 2007 à 2016, M.  Ménard a exercé les fonctions de directeur principal – Centre de services partagés. Il était chargé d’assurer les services d’approvisionnement, de gestion immobilière et de gestion du matériel ainsi que les services de transport, d’alimentation et d’hébergement à l’ensemble des divisions et unités corporatives d’Hydro-Québec. Son principal mandat consistait à nouer un partenariat avec les unités clientes afin de contribuer à leur performance financière et de leur permettre de se concentrer sur leur mission de base. De 2010 à 2017, il a également été administrateur des sociétés immobilières détenues par la caisse de retraite d’Hydro-Québec.

Michel Ménard a obtenu un baccalauréat en administration des affaires de l’École des hautes études commerciales de Montréal (HEC Montréal) en 1976.

Steve Demers
Vice-président – Développement des affaires

M. Demers a été nommé vice-président – Développement des affaires en décembre 2015. À ce titre, il pilote notamment les activités associées au rayonnement international d’Hydro-Québec. M. Demers s’était joint à l’entreprise à titre de directeur principal – Parquet de transactions énergétiques – Marchés de gros en septembre 2011. Il possède une solide connaissance du marché mondial de l’énergie.

M. Demers était auparavant directeur principal et trésorier (Montréal) à la Banque Nationale du Canada, poste qu’il occupait depuis 2004. De 2002 à 2004, il a été directeur général à la succursale de cette institution à Londres, au Royaume-Uni. De 1998 à 2002, il a agi comme directeur Change étranger à la Banque Nationale du Canada (Montréal). En 1997 et 1998, il a œuvré comme gestionnaire de portefeuille chez State Street Bank and Trust Company.

M. Demers est détenteur d’une maîtrise en science de la gestion – Finance, de HEC Montréal, et d’un baccalauréat en gestion des affaires de l’Université Laurentienne (Ontario). Il est également diplômé de l’Association Cambiste Internationale (ACI).

Mario Laprise
Vérificateur interne

Mario Laprise exerce les fonctions de vérificateur interne d’Hydro-Québec depuis septembre2014.

M Laprise a un riche parcours dans les domaines de la sécurité et de la gouvernance, et possède plus de 25 ans d’expérience en gestion.

De 1979 à 2005, il a œuvré à la Sûreté du Québec, où il a notamment participé à la mise en place de structures et de stratégies visant à combattre la criminalité organisée. Entre autres réalisations, il a notamment été responsable de l’escouade Carcajou de Montréal et de Québec ainsi que de l’opération Printemps 2001, qu’il a pilotée en qualité de coordonnateur provincial de la lutte au crime organisé. Cette opération a mobilisé près de 2 000 policiers et a mené à l’arrestation d’environ 150 membres de groupes criminalisés.

De 2005 à 2012, M.  Laprise a dirigé la sécurité industrielle à Hydro-Québec, où il a joué un rôle clé dans le déploiement des moyens nécessaires pour assurer la sécurité des personnes et des actifs de l’entreprise.

En 2012, M. Laprise a été nommé directeur général de la Sûreté du Québec. À ce titre, il a géré un effectif de plus de 8 000 personnes tout en veillant à la protection des citoyens et de leurs biens ainsi que de l’État et de ses ressources. Il a également participé à la gestion d’événements d’envergure, comme les tragédies survenues à Lac-Mégantic et à L’Isle-Verte. De plus, il a travaillé en étroite collaboration avec l’Unité permanente anticorruption (UPAC), la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction (Commission Charbonneau) ainsi que différents ministères et services de police.

M. Laprise est reconnu pour son intégrité et son efficacité. Sa connaissance approfondie d’Hydro-Québec et de ses mécanismes de contrôle, de même que ses études de deuxième cycle en administration publique, sont autant d’atouts qu’il met à profit dans ses fonctions de vérificateur interne.

Joëlle Thibault
Protectrice de la personne

Joëlle Thibault occupe le poste de protectrice de la personne à Hydro-Québec depuis le 1er mai 2012.

Avocate depuis 1989, Joëlle Thibault est titulaire d’un diplôme d’études approfondies en droit commercial international et d’un doctorat en droit, spécialisé en règlement amiable des différends, de l’Université Paris II (France). Elle a également obtenu un certificat en droit des contrats internationaux à l’Université de Cambridge (Grande-Bretagne).

Mme Thibault a effectué un stage à la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce international à Paris et a travaillé auprès de divers arbitres et médiateurs en Europe. De 2000 à 2001, elle a occupé le poste de vice-présidente de eResolution, une entreprise spécialisée en gestion de services de négociation, de médiation et d’arbitrage sur Internet pour des conflits liés à la consommation, à l’assurance et aux transactions commerciales.

Entre 2001 et 2010, Joëlle Thibault a travaillé à titre d’ombudsman des clients et de vice-présidente pour le secteur des ressources humaines, à la Banque Nationale du Canada. Dans le cadre de ses fonctions, elle a négocié diverses ententes et résolu de multiples conflits.

Tout en occupant à temps partiel le poste de protectrice de la personne à Hydro-Québec, Mme Thibault continue de réaliser des mandats en pratique privée en matière de médiation, de formation et d’optimisation de processus de gestion des plaintes.