Énergie éolienne

Historique de l'éolien au Québec

1975

Premiers travaux à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec (IREQ), avec l'installation d'une éolienne à axe vertical de 40 kW. Celle-ci n'est plus en fonction.

1977

Installation d'une éolienne expérimentale à axe vertical de 230 kW aux Îles-de-la-Madeleine grâce à la collaboration du Conseil national de recherches Canada (CNRC) et de l'IREQ. Cette éolienne n'est plus en fonction.

1986

Installation d'une éolienne à axe horizontal de 65 kW à Kuujjuaq (réseau autonome). L'éolienne a depuis été démantelée. Elle sert maintenant à la formation au cégep de la Gaspésie et des Îles.

1987

Projet expérimental Éole utilisant une éolienne de 4 MW à axe vertical avec une hauteur de rotor de 96 m et un diamètre à l'équateur de 64 m. Ce projet a été mené en collaboration avec le CNRC. L'éolienne a fonctionné commercialement de mars 1988 à avril 1993, produisant environ 12 000 MWh. Cette éolienne n'est plus en fonction.

1987

Essais visant le jumelage éolien-diesel au Centre d'essai éolien de l'Atlantique à l'Île-du-Prince-Édouard.

1995

Conjointement avec le ministère des Ressources naturelles du Québec (MRN), l'Université du Québec à Rimouski et la société-conseil Wind Economics and Technology Inc. (WECTEC), élaboration d'une carte des vents à partir de données connues pour déterminer le potentiel éolien du Québec.

1997

Démarrage du programme Hydro-Québec de mesure des vents spécifiquement orienté sur la production d'énergie d'origine éolienne avec quatre tours. Parallèlement, le MRN installe d'autres tours de mesure des vents.

1998

Transfert au MRN de la responsabilité de l'ensemble du programme de mesure des vents.

1998

Mise en service commerciale de la première phase du projet Énergie Le Nordais, à Cap-Chat, constitué de 76 éoliennes de 750 kW chacune.

1999

Mise en service commerciale de la deuxième phase du projet Énergie Le Nordais, à Matane, constitué de 57 éoliennes de 750 kW chacune.

2001

Transfert à Hydro-Québec du banc d'essai éolien de Matane, constitué de trois éoliennes de 750 kW chacune.

2001

Publication du Plan stratégique 2002-2006 d'Hydro-Québec indiquant que l'entreprise entend appuyer le développement du potentiel éolien au Québec par un programme d'achat ciblé pouvant atteindre 100 MW par année.

2002-2004

Signature par Hydro-Québec Production de contrats d'achat d'électricité d'origine éolienne auprès de producteurs privés, pour un total de presque 500 MW. Hydro-Québec Production joue ainsi un rôle de précurseur.

2003

Dans la foulée d'une décision prise le 5 mars 2003 par le gouvernement du Québec, lancement par Hydro-Québec Distribution, en mai 2003, d'un premier appel d'offres pour l'acquisition de 1 000 MW de puissance produite à partir d'éoliennes. Les contrats ont été attribués en octobre. La sélection tenait compte du coût unitaire le plus faible, transport compris.

2005

Lancement par Hydro-Québec Distribution d'un deuxième appel d'offres pour l'acquisition de 2 000 MW d'énergie éolienne.

2008

Attribution des contrats dans le cadre du deuxième appel d'offres pour l'acquisition de 2 000 MW d'énergie éolienne.

2009

Lancement par Hydro-Québec Distribution d'un appel d'offres pour l'acquisition de deux blocs distincts de 250 MW d'électricité produite à partir d'éoliennes, l'un issu de projets autochtones et l'autre de projets communautaires, pour une puissance installée totale de 500 MW.

© Hydro-Québec, 1996-2014. Tous droits réservés.

Logo Hydro-Québec