Poste d’Argenteuil à 315‑120‑25 kV et lignes d’alimentation

Hydro‑Québec a défini une zone d’étude en vue de déterminer un emplacement de poste et des tracés de ligne de moindre impact. Cette zone d’étude recoupe principalement la partie est du territoire de la MRC d’Argenteuil et englobe tous les éléments des milieux naturel et humain susceptibles d’être touchés par le projet.

Hydro‑Québec a entrepris des inventaires environnementaux et des études techniques dans la zone d’étude afin de mieux connaître le milieu d’accueil des installations de transport projetées. La zone d’étude, d’une superficie d’environ 30 km2, comporte des terres privées à usage essentiellement agricole.

Cliquez sur l’icône + / - pour agrandir ou réduire la carte
Consultez la légende pour connaître les éléments de la carte et les installations du projet

  • Composantes du projet

    • Emplacement du poste d’Argenteuil projeté
    • Poste et ligne à démanteler
    • Tracé de ligne à 315 kV à l’étude
    • Tracé de ligne à 120 kV à l’étude
    • Zone d’étude
  • Postes et lignes de transport
    • 120 kV
    • 315 kV
  • Limites
    • Municipalité
    • MRC
  • Centrale
    • Centrale hydroélectrique

Emplacement de poste proposé

Différents emplacements de poste ont été évalués depuis le début du projet. Les études techniques et environnementales réalisées à ce jour ont permis de déterminer qu’un seul emplacement respecte les principaux critères de localisation suivants : la proximité du poste de Lachute et du réseau électrique existant, la capacité d’intégrer le poste à son milieu d’insertion et la superficie du terrain d’accueil.

Ainsi, l’emplacement proposé pour le nouveau poste d’Argenteuil se situe au nord du poste de Lachute actuel, entre le chemin de l’Île-aux-Chats et l’avenue d’Argenteuil, à Lachute.

Le poste d’Argenteuil, qui sera semblable au poste Pierre‑Le Gardeur à 315‑120 kV, aura une superficie d’environ huit hectares. Il sera conçu pour accueillir quatre transformateurs de 450 MVA, de l’appareillage électrique ainsi qu’un bâtiment de commande et de télécommunications.

Carte du poste argenteuil
Poste d’Argenteuil à 315‑120‑25 kV et lignes d’alimentation

Tracés de ligne proposés

Le poste d’Argenteuil à 315‑120‑25 kV sera alimenté par deux nouvelles lignes biternes, l’une à 315 kV et l’autre à 120 kV.

Les lignes existantes à 120 kV (circuits 1118 et 1121), situées au nord de l’autoroute 50, seront également raccordées au futur poste d’Argenteuil.

L’élaboration des nouveaux tracés de ligne s’est appuyée sur les principaux critères suivants :

  • l’utilisation privilégiée d’un corridor de ligne de transport existant ;
  • la juxtaposition, dans la mesure du possible, des deux nouvelles lignes de transport et de leurs supports pour une intégration plus harmonieuse dans le paysage ;
  • la favorisation des tracés de ligne les plus courts pour diminuer le nombre d’éléments susceptibles de subir des impacts ;
  • la recherche, dans la mesure du possible, des limites de lots.

Ligne biterne à 120 kV

La nouvelle ligne à 120 kV, d’une longueur approximative de 7 km, sera construite en bordure du corridor de la ligne monoterne à 120 kV qui est érigée sur portiques de bois (circuit 1126). Après sa mise en service, l’ancienne ligne monoterne sera démantelée.

Ligne biterne à 315 kV

La nouvelle ligne à 315 kV, d’une longueur approximative de 5 km, reliera le nouveau poste d’Argenteuil à la ligne existante à 315 kV Chénier-Outaouais (circuits 3121-3122). Elle sera juxtaposée à la nouvelle ligne à 120 kV, ce qui optimisera l’utilisation du corridor de transport existant.

Caractéristiques techniques préliminaires des lignes projetées

Les nouvelles lignes à 315 kV et à 120 kV seront supportées par des pylônes à treillis en acier. Dans la mesure du possible, le pylône à encombrement réduit sera privilégié en milieu agricole. La hauteur et le nombre de pylônes varieront selon la distance entre les supports et le profil du terrain.

Pylônes et emprise types lorsque les lignes à 315 kV et à 120 kV sont juxtaposées
Pylône et emprise types lorsque la ligne à 120 kV est seule