Découvrir les installations

Construit à partir de 1911, le complexe hydroélectrique de Beauharnois-Les Cèdres a joué un rôle très important dans le développement de l’hydroélectricité au Québec. Encore aujourd’hui, il continue d’occuper une place de premier plan dans le parc de production d’énergie propre et renouvelable d’Hydro-Québec.

Les ouvrages qui le composent ont entre 50 et 107 ans. C’est pourquoi Hydro-Québec réalise actuellement des études et des investigations portant sur l’ensemble de ces ouvrages afin de déterminer quels travaux seront requis à l’avenir afin d’assurer leur pérennité et de prolonger leur durée de vie de plusieurs décennies.

Le complexe regroupe deux centrales, soit la centrale de Beauharnois et la centrale des Cèdres, ainsi que neuf ouvrages de contrôle : du Coteau-1, du Coteau-2, du Coteau-3, du Coteau-4, de l’Île-Juillet-1, de l’île-Juillet-2, de Saint-Timothée, de la Pointe-du-Buisson et de Pointe-des-Cascades. Il compte également les digues du canal de Beauharnois, d’une longueur de plus de 50 km.

Neuf ouvrages de régulation

Plus de 50 kilomètres de digues

Âge des ouvrages : entre 50 et 107 ans

Collaborer avec nous

Nous souhaitons établir un dialogue avec vous et demeurons ouverts à vos questions et commentaires.

Pour découvrir plus en détails les différents ouvrages qui composent l’aménagement, cliquez sur les points d’intérêt sur la carte ci-bas.

Afficher la légende

Légende

Pour en savoir plus

Jusqu’à la fin de 2021, Hydro-Québec réalise des études et des investigations techniques et environnementales touchant l’ensemble des ouvrages du complexe de Beauharnois-Les Cèdres

Découvrez les études et investigations