Transport de l’électricité

Fonctionnement d'un poste

Institut de recherche d'Hydro-Québec, à Varennes
L'Institut de recherche d'Hydro-Québec, à Varennes, abrite le plus gros transformateur de puissance du réseau : il pèse 507 tonnes métriques et contient 212 000 litres d'huile minérale, une matière isolante.

Les postes ont une multitude de fonctions qui visent à mieux contrôler le mouvement de l'énergie. Par exemple, ils sont indispensables pour sectionner les longues lignes en des tronçons plus courts dont la perte, lors de défauts ou de périodes d'entretien, occasionne moins d'impacts sur la continuité du service.

Outre leurs appareils de mesure du courant et de la tension (transformateurs de tension, transformateurs de courant et transformateur de puissance), ils sont dotés d'équipements de protection, comme les disjoncteurs, qui permettent de couper le courant d'une ligne ou les parafoudres qui protègent les transformateurs des surtensions causées par la foudre.

On trouve également des dispositifs de commande, comme des
sectionneurs et des jeux de barre, pour effectuer des manœuvres, c'est-à-dire faire passer l'énergie électrique d'une ligne à une autre de manière presque instantanée, à cause de tronçons hors service par exemple. Des appareils tels que des inductances, des condensateurs et des compensateurs servent aussi à contrôler la tension dans les postes.

La plupart des postes sont automatisés et commandés à distance ; seuls les postes importants ont un personnel technique en permanence, l'entretien de la plupart des autres postes étant confié à des équipes mobiles.

Alternative content

© Hydro-Québec, 1996-2017. Tous droits réservés.

Logo Hydro-Québec