Études environnementales et techniques

Avant de proposer un trace de ligne, Hydro-Québec a réalisé des inventaires détaillés afin de bien connaître le milieu d’accueil du projet. Ces inventaires ont permis de déterminer les principaux éléments environnementaux et techniques sensibles au passage d’une nouvelle ligne à l’intérieur de la zone d’étude.

Tracé proposé

Jumelage avec une ligne existante

Hydro-Québec propose de jumeler l’emprise de la future ligne avec un couloir de lignes existant sur environ 75 km de son parcours, soit entre le poste des Appalaches et le poste de Mégantic. Au total, cette partie du tracé traversera le territoire de neuf municipalités entre Saint-Adrien et Nantes.

Le jumelage des lignes comporte des aspects positifs soit :

  • la protection de l’intégrité du territoire, puisqu’on évite la création d’un nouveau couloir de lignes sur des terres majoritairement privées
  • la réduction de la superficie à déboiser pour faire place à la nouvelle ligne, ce qui réduit les impacts du projet sur l’environnement et l’utilisation des propriétés.

Dans cette partie de tracé, la future ligne doit s’éloigner de la ligne existante sur une distance d’environ 5 km aux abords du secteur minier de Thetford Mines en raison de contraintes techniques.

Nouvelle emprise entre Nantes et Frontenac

Dans la zone d’étude, le réseau de lignes à haute tension d’Hydro-Québec prend fin au poste de Mégantic. Étant donné l’absence d’un couloir de lignes existant jusqu’à la frontière, il a été nécessaire d’élaborer un nouveau tracé dans le sud de la zone d’étude.

Les principaux critères de localisation qui ont guidé l’élaboration de cette partie de tracé sont :

  • rechercher en autant que possible les limites de lots;
  • s’éloigner des milieux densément habités;
  • éviter les érablières, les milieux humides et les habitats fauniques reconnus;
  • favoriser l’insertion de la future ligne dans le paysage en évitant les sommets, où la ligne serait très visible.

Ce tronçon d’environ 23 km touche le territoire des municipalités de Nantes, de Sainte-Cécile-de-Whitton et de Frontenac. Il rejoint le point de traversée à l’est de la zec Louise-Gosford.

Municipalités traversées par le tracé proposé

MRC Les Appalaches
Municipalités Longueur
Saint-Adrien-d’Irlande (M) 3,6 km
Thetford Mines (V) 11,3 km
Saint-Joseph-de-Coleraine (M) 14,7 km
Disraeli (P) 6,8 km
Sainte-Praxède (P) 3,4 km
Total : 39,8 km
MRC Le Granit
Municipalités Longueur
Stratford (CT) 9,9 km
Stornoway (M) 14,8 km
Saint-Romain (M) 0,8 km
Nantes (M) 16,1 km
Sainte-Cécile-de-Whitton (M) 5,5 km
Frontenac (M) * 16,3 km
Total : 63,4 km