Appui financier

Afin d’obtenir un appui financier en vertu du système de gestion de l’énergie électrique (SGEE), les projets doivent combiner :

  • le mesurage en temps réel de la consommation d’énergie de vos principales composantes associé à l’adoption de bonnes pratiques et
  • la mise en place de systèmes de gestion de l’énergie électrique

de manière à améliorer la performance énergétique des procédés, des systèmes et des équipements de votre usine.

Vidéo : Les SGEE permettent d’instaurer une gestion méthodique de l’énergie

L’appui financier se décline comme suit :

  • 50 % des coûts admissibles d’acquisition et d’installation d’équipements de mesurage permanents, jusqu’à concurrence de 75 000 $ ;
  • 50 % des coûts admissibles d’élaboration et de mise en place d’un système de gestion de l’énergie électrique (mesurage d’une durée minimale de un an) jusqu’à concurrence de 75 000 $ ;
  • maximum cumulatif depuis le 1er mai 2015 : 150 000 $ par site ou par abonnement (à l’exclusion de la bonification complémentaire).

À cela s’ajoute une bonification complémentaire correspondant à 1 ¢ le kWh admissible économisé par année, sous réserve de la mise en œuvre de mesures d’efficacité énergétique admissibles comme définies dans le Guide du participant ; ces mesures doivent être appliquées dans le cadre d’un projet portant sur les systèmes de gestion de l’énergie électrique.

En tant que client admissible, vous pouvez obtenir un tel appui à condition, entre autres, d’informer Hydro‑Québec des recommandations appliquées à la suite de la réalisation du projet.

Services complémentaires –Tarif L

Les bâtiments dont la consommation est assujettie au tarif d’électricité L sont admissibles à de nouveaux appuis financiers complémentaires sous réserve de certaines conditions. En pareil cas, veuillez manifester votre intérêt en nous faisant parvenir le formulaire de proposition du volet [XLSM 199 Ko].

Adopter une vision globale pour la gestion de l’énergie électrique de vos bâtiments !

Avantages
  • Amélioration de la gestion de l’énergie électrique ;
  • Contrôle opérationnel en continu qui permet de cerner des pistes d’amélioration des systèmes ;
  • Bonification des mesures d’exploitation exigeant peu d’investissement ou n’en exigeant pas ;
  • Amortissement plus rapide de l’investissement ;
  • Priorisation des interventions.

Des projets réussis !

Vidéo : Réduction de la consommation d’électricité à Domtar

La première phase de la mise en œuvre des systèmes de gestion de l’énergie électrique (SGEE) réalisée par Domtar-Windsor a permis à l’usine d’appliquer de nouvelles procédures.

Vidéo : Économie d’électricité à Waterville - TG

Waterville TG est un leader mondial dans la production de systèmes d’étanchéité pour l’industrie automobile.

Participez au programme

Consultez le Guide du participant pour savoir comment mettre en œuvre votre projet. Vous y trouverez les conditions d’admissibilité et les étapes à suivre pour soumettre une demande.

Guide du participant [PDF 2,21 Mo]

Documents et outils

Foire aux questions

Qu’est-ce qu’un système d’information sur la gestion de l’énergie (SIGE) ?

C’est un élément essentiel d’un système de gestion de l’énergie électrique :

  • il permet le mesurage en continu de la consommation d’électricité ;
  • il collecte et analyse en permanence les données provenant des systèmes électromécaniques, des procédés industriels et des équipements utilisés dans une usine.

Les données ainsi recueillies permettent aux employés d’établir des indicateurs de performance énergétique, lesquels servent à diverses fins :

  • comprendre et prévoir la consommation d’énergie de l’entreprise ;
  • découvrir si le rendement est insuffisant ou s’il existe une situation anormale, le cas échéant ;
  • constater rapidement l’effet d’une mesure corrective ou d’une modification de procédé sur les économies d’énergie.

En résumé, un SIGE établit :

le mode d’intégration des données, des rapports et des indicateurs compte tenu des systèmes existants et des besoins des différents utilisateurs de l’information sur l’énergie.

Comment amorcer une démarche ?

La première étape de la mise en œuvre des SGEE est l’analyse diagnostique. Elle brosse notamment le portrait de la consommation d’énergie en fonction des usages et celui de la performance énergétique de l’entreprise. Elle propose des solutions permettant de réaliser des économies d’énergie grâce à la maîtrise opérationnelle. Les recommandations qu’elle fournit permettent de définir et de planifier les coûts et les avantages des éléments à mettre en place afin d’améliorer la performance énergétique.

Qu’est-ce que la maîtrise opérationnelle ?

L’entreprise doit déterminer les opérations et les activités de maintenance associées à ses usages énergétiques significatifs, et les planifier en conformité avec sa politique, ses objectifs, ses cibles et ses plans d’action énergétiques afin de s’assurer qu’elles se déroulent selon les conditions qu’elle a établies.

Pour ce faire, l’entreprise doit :

  • fixer les critères permettant le fonctionnement et l’entretien efficaces des usages énergétiques significatifs ;
  • faire fonctionner et entretenir les installations, procédés, systèmes et équipements conformément aux critères d’exploitation ;
  • communiquer les éléments de maîtrise opérationnelle au personnel de l’entreprise.

Qu’est-ce qu’un bilan énergétique ?

L’analyse de la consommation faite à partir des données connues (tirées entre autres des factures, des fiches techniques ou des données de production) ayant une influence sur la performance énergétique.

À quoi sert un tel bilan ?

Ce bilan aide les entreprises qui consomment beaucoup d’énergie à déterminer les usages énergétiques significatifs sur lesquels concentrer leurs efforts d’amélioration.

Je souhaite participer au volet SGEE, mais j’aimerais obtenir de l’aide pour orienter ma démarche. Un tel soutien est-il offert dans le cadre du programme Systèmes industriels ?

Dans le cadre du volet Analyse de la consommation d’énergie électrique, un appui financier est accordé pour une analyse permettant d’élaborer un plan d’action qui assurera la mise en œuvre d’un système de gestion de l’énergie.

Pareil appui est offert aux clients admissibles au volet Systèmes de gestion de l’énergie électrique.

Plus précisément, cette analyse vise essentiellement à brosser le portrait de la situation existante et à établir le parcours à suivre et les défis à surmonter pour mettre en œuvre des systèmes de gestion de l’énergie.

Elle porte sur trois aspects :

  • la consommation de toutes les sources d’énergie ;
  • les systèmes de gestion ;
  • les systèmes d’information.

Le comité Énergie doit être créé en tout premier lieu dans le cadre de la mise en œuvre d’un SGEE, mais quelles sont exactement ses principales activités ?

Le rôle de ce comité se résume ainsi :

  • réaliser des examens de l’utilisation de l’énergie en vue de cerner les occasions ;
  • s’assurer de la mise en œuvre des actions correctives ;
  • faire le suivi des résultats ;
  • élaborer la planification énergétique pour atteindre de nouveaux objectifs.

Quels outils peuvent m’aider à créer un SIGE ?

Je n’ai pas présenté de formulaire de proposition de projet avant d’entreprendre les travaux liés à mon projet d’efficacité énergétique. Mon projet est-il admissible dans le cadre du programme ?

Le client qui souhaite participer au programme doit absolument déposer son formulaire de proposition de projet avant la date de début des travaux pour ce volet. Si vous ne l’avez pas fait, votre projet sera refusé.

Je dois soumettre le formulaire de projet afin de participer à certains volets du programme. Toutefois, j’aurais besoin d’aide pour le remplir correctement. Que dois-je faire ?

Communiquez avec les Services à la clientèle d’affaires — programme Systèmes industriels au 1 800 463-9900, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30. Votre demande d’assistance sera transmise à un responsable technique qui communiquera ensuite avec vous et répondra à vos questions ou vous aidera dans votre démarche.

Les coûts de tous les équipements dont les bons de commande ont été produits avant la date de réception de la proposition confirmée par Hydro‑Québec ne sont pas admissibles aux fins du calcul de l’appui financier. Qu’en est-il des économies d’électricité que génèrent ces équipements ?

Au même titre que les coûts, les économies d’énergie électrique attribuables à ces équipements ne sont pas admissibles et doivent donc être retranchées du calcul de l’appui financier accordé dans le cadre du programme.

Admissibilité

Pour que vous ayez droit à l’appui financier, il faut que le bâtiment visé et le projet que vous soumettez soient admissibles au programme. Certains projets ne sont pas admissibles dans le cadre de ce programme, mais peuvent l'être dans celui du Programme Bâtiments – Volet sur mesure.

Pour participer au volet Gestion de l’énergie électrique du programme Systèmes industriels, vous devez soumettre un formulaire Proposition de projet avant la production du premier bon de commande ou la signature du premier contrat lié à votre projet. Aussi, la facture d’électricité annuelle de l’usine visée doit être d’au moins 750 000 $. Le Guide du participant [PDF 2,21 Mo] explique en détail les étapes à suivre et indique tous les outils à utiliser.

Vous avez un projet d’envergure ?

Faites-nous-en part. Votre agent attitré ou votre délégué commercial mettra à profit son expertise pour vous aider à concrétiser votre projet en trouvant des solutions performantes, rentables, durables et adaptées à vos besoins d’affaires.

Parlez-nous de votre projet

Comment pouvons-nous vous aider ?

Vous avez des questions ? Communiquez avec nous par courriel ou par téléphone.

Infolettre Affaires

Pour rester informé sur notre offre de programmes en efficacité énergétique, de produits et de services.

Archives infolettre