Le chauffage de l’eau est responsable d’une bonne partie de la consommation d’électricité. Un capteur solaire thermique pour chauffer votre eau, y avez-vous déjà pensé ?

En utilisant l’énergie solaire, ce dispositif permet une réduction de la consommation du chauffe-eau électrique de 20 à 40 %, selon la technologie utilisée, l’orientation du système et son utilisation.

Installé sur le toit de la maison ou d’un cabanon ou disposé au sol, le système comprend les éléments suivants :

  • un capteur solaire, soit un tube qui contient un fluide caloporteur, c’est‑à‑dire un liquide utilisé pour extraire la chaleur et la transporter à un emplacement où elle doit être utilisée (ex. : le glycol) ;

  • un réseau de tuyaux qui relie le capteur solaire au chauffe‑eau de la maison ;

  • une pompe qui assure la circulation du liquide caloporteur ;

  • un réservoir secondaire.

Vous pourriez obtenir une aide financière pour l’achat et la mise en place d’un capteur solaire thermique pour eau chaude avec le programme LogiVert.

Mode de fonctionnement

Pour comprendre le fonctionnement du système, imaginez que vous laissez un boyau d’arrosage au soleil, par une belle journée d’été. Lorsque l’eau stockée dans le boyau s’écoulera, vous la trouverez probablement tiède. C’est qu’elle aura été réchauffée par les rayons du soleil. Le système fonctionne selon le même principe.

Étapes du cycle de fonctionnement d'un capteur solaire thermique pour eau chaude

  1. Une pompe pousse le fluide caloporteur vers le capteur solaire thermique.
  2. Le fluide caloporteur circule dans les tuyaux du capteur solaire thermique où il absorbe la chaleur du soleil.
  3. L’échangeur thermique permet au fluide caloporteur de transférer sa chaleur à l’eau du réservoir de stockage.
  4. Le réservoir de stockage alimente le chauffe-eau en eau préchauffée, minimisant ainsi la consommation d’électricité.
  5. Le chauffe-eau traditionnel sert alors de système d’appoint. Il chauffe l’eau si nécessaire jusqu’à ce qu’elle atteigne la température à laquelle est réglé son thermostat.

Précautions pour maximiser la performance du système de capteurs thermiques

  • Avant de doter votre maison d’un système de capteurs solaires, assurez-vous que ce type d’installation est permis par la réglementation municipale.

  • Déterminez l’emplacement des capteurs avec soin : assurez‑vous qu’ils sont bien exposés au soleil pour récupérer un maximum d’énergie.

  • Après une bordée de neige, dégagez les capteurs solaires.

Choisir le type de capteur solaire thermique le plus approprié

Chaque type d’installation présente des avantages et des inconvénients. Voici quelques renseignements pour vous guider dans votre choix.

Facteur de décision Capteurs munis de tubes sous vide Capteurs plats
Quantité d’énergie captée Un peu plus faible Un peu plus élevée
Rétention de l’énergie Meilleure Un peu plus de pertes
Saison d’utilisation Approprié en toute saison Idéal pour capter la chaleur l’été
Ex. : pour chauffer une piscine

Référence : Capteurs solaires thermiques pour eau chaude

C’est payant de mieux consommer

Obtenez une aide financière pour la mise en place de mesures écoénergétiques dans votre habitation.

Découvrir LogisVert